Le premier homme . albert camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3758 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Albert Camus

Le premier homme

Introduction

Albert Camus, né le 7 novembre 1913 à Mondovi en Algérie et mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin dans l'Yonne a développé dans son œuvre très diverse un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurde de la condition humaine. En 1935, il commence l'écriture de L'Envers et l'endroit, qui sera publié deux ans plus tard et qu’on peutconsidérer comme une première ébauche du Premier homme. Paraissent ensuite ses œuvres faisant partie, d’après sa propre classification, du « cycle de l'absurde » : Le roman L'Étranger (1942) et l'essai Le Mythe de Sisyphe (1942), plus les pièces de théâtre Le Malentendu et Caligula (1944). Son œuvre littéraire se poursuit avec la production du « cycle de la révolte », qui comprend un de sesromans les plus connus, La Peste (1947), mais également la pièce de théâtre Les Justes (1949). En 1956, il publie La Chute. C'est un an plus tard, en 1957, qu'il reçoit le Prix Nobel de littérature. L’Académie suédoise est vivement critiquée pour ce choix, car nombreux sont ceux qui pensent que son œuvre ne pourra plus évoluer.
Albert Camus est décédé lors d’un accident de voiture tragique.Parmi les affaires projetées jusqu’à 50 mètres aux alentours de la voiture on retrouve sa sacoche dans laquelle se trouvait le manuscrit du premier homme. Celui-ci est seulement rédigé au tiers, jamais retravaillé, tracé d’une écriture quasi illisible. Le décalage entre le moment de la découverte du manuscrit et la parution du livre en 1994 s’explique par la peur de dégrader encore la popularité deCamus en fournissant aux adversaires de Camus un manuscrit encore inachevé et plein d’imperfections. Camus était en ces temps fortement affaibli par les critiques suite à son Prix Nobel et les événements en Algérie. Mais dans les années 1980 sa fille « redécouvre » le manuscrit et un long travail de dépistage commence alors qui dure jusqu’en 1994 .
Nous avons établit dans notre fiche delecture trois moments d’étude, d’une part nous résumerons le livre et d’autre part nous approfondirons notre réflexion en analysants plusieurs points pour ensuite procéder à une ouverture du sujet atour des éléments les plus marquants.

Résumé

En Algérie vers 1913 un jeune couple, lui pied-noir, elle d’origine espagnole, est entrain de voyager d’Alger vers un petit village du nom deMondovi, où ils reprennent la gérance d’un vieux domaine. La femme est enceinte et accouchera dans une vielle ferme provisoirement aménagée, de son deuxième enfant qui s’appellera Jacques Cormery.
40 ans plus tard Jacques visite la tombe de son père Henri Cormery à St-Brieuc (France), mort lors de la première guerre mondiale alors que son fils avait à peine un an.
Jacques réalise à ce moment làque son père n’avait que 29 ans lors de sa mort. Cette constatation l’ébranle jusque dans son corps et déclenche en lui le vœu profond de retrouver son père. Il quitte le cimetière avec l’impression de délaisser un père à nouveau vivant dans la solitude interminable.
Jacques se rend en bateau à Alger pour rendre visite à sa mère ce qui provoque en lui la remontée de souvenirs d’enfance,souvenirs de sa grand-mère autoritaire qui le forçait à faire la sieste avec elle, de sa mère sourde, tendre et distraite qui passe ses journées à regarder la même rue par la fenêtre. Il se rappelle des escapades enfantines avec ses amis, notamment avec Pierre, qui fût son meilleur ami mais aussi son rival dans les nombreux jeux qu’ils inventaient. Les plus belles journées cependant ont toujours étécelles où Jacques et ses amis pouvaient courir jusqu'à la plage pour se baigner. A ces occasions Jacques oubliait toujours le temps et il avait à subir la colère de la grand-mère lorsqu’il rentrait.
Jacques revoit enfin sa mère, retrouve la tendresse beaucoup trop rare de son enfance. Il essaye de la questionner sur son père tué par un obus, mais elle a la mémoire floue, comme tous les pauvres...
tracking img