Le premier ministre anglais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Premier ministre britannique serait plus puissant que le président américain. Incroyable hypothèse mettant sur la deuxième marche du podium le président de l’Etat le plus puissant du monde , derrière un « simple » Premier Ministre. Et pourtant , elle est formulée par l’un des plus grands constitutionnalistes français, le regretté Professeur Philippe Ardant, ancien Président, notamment, del'Université Paris II. Le Premier ministre anglais détiendrait donc plus de pouvoir qu’il n’y parait. Ses pouvoirs sont en principe bien délimités par la nature parlementaire du régime auquel il prête allégeance , mais les apparences seraient-elles trompeuses ? Au fil de l’histoire du régime, le Premier Ministre a acquis de plus en plus de pouvoir, notamment de par sa maîtrise du Cabinet, etcertains en sont venus à parler de régime présidentiel, à tort ou à raison ( I ). Toutes les théories se valent, et à ce titre , celles basées sur la concentration des pouvoirs dans les mains du Premier Ministre sont tout à fait fondées ( II ). Ce qui exclurait donc l’appellation présidentielle du régime, tout du moins en parti. Le Premier Ministre possède une palette de compétence à rallonge, qu’ellessoient officielles ou officieuses. Mais est-il tout puissant ? Constitue-t-il à lui tout seul l’organe le plus puissant de la Grande Bretagne ? Le Professeur Ardant l’affirme. Quoiqu’il en soit, c’est bel et bien la nature parlementaire du régime de la Grande Bretagne, mère de ce type de régime, qui est remise en cause par une telle affirmation.

I ) le premier ministre, chef tout puissant del’exécutif…

A ) …de par sa prééminence réelle sur le cabinet , ainsi que ses compétences propres.

Le premier ministre britannique use de sa légitimité et de son autorité pour exercer son pouvoir . Et du pouvoir, il en a beaucoup. Il est sensé n’être que le « Primus inter pares » , c'est-à-dire le premier d’entre ses pairs , et pourtant c’est lui qui nomme tous les ministres du cabinet qu’ilforme comme il l’entend en choisissant des membres de son parti , parlementaires à la Chambre des Communes pour la plupart. Il forme ainsi le gouvernement de sa Majesté . Il contrôle donc la totalité du pouvoir exécutif, puisqu’il peut démettre les ministres de leur fonctions, se substituer à eux, modifier leur affectation… De plus, il fixe l’ordre du jour lors des réunions du cabinet , qu’ilpréside , ce qui lui permet donc d’écarter certains sujets ou projets et d’en mettre d’autres en avant . Il a de ce fait la main mise sur le pouvoir exécutif. Dans le gouvernement de Tony Blair, certains anciens ministres (dont Clare Short et Chris Smith) ont même déclarés que le cabinet n’était pas utilisé pour les prises de décisions, mais que c’était bel et bien le monopole du premier ministre.C.Short dénonçait « la concentration du pouvoir dans les mains du premier ministre ainsi que la diminution constante du nombre de conseillers »

Le monopole de l’initiative financière permet au premier ministre , détenteur du titre de Premier Lord de la Trésorerie, chef tout puissant de l’exécutif , de conduire sa politique intérieur et extérieur sans entraves. Le Cabinet est en effet le seul àpouvoir proposer des dépenses et des recettes. La discussion par ailleurs ne peut s’éterniser puisqu’elle doit être close dans un délai de 25 jours, seule donc une petite fraction des crédits est vraiment discutée par le Parlement, en particulier, par l’opposition. De plus, la direction et le contrôle de l’administration appartiennent naturellement à l’exécutif , puisque le premier ministre estministre du civil service (fonction publique). A ce titre, il dispose d’important pouvoirs de nomination.
Le premier ministre a donc beaucoup de pouvoir grâce à sa position en pratique de chef de l’exécutif , ainsi qu’à ses attributions propres.

B) Allant jusqu'à être considéré comme l’équivalent d’un président dans un régime présidentiel

Il apparait tellement puissant que...
tracking img