Le prince

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1524 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Machiavel, dans cet extrait, affirme que le Prince n'est nullement tenu d'accomplir ses promesses à l'égard du peuple, et plus généralement, qu'il ne devra pas se soucier de savoir s'il est bon, généreux, mais devra au contraire se soucier de savoir s'il paraît posséder ces qualités, dissimulant ses agissements qui seraient impopulaires.

Selon Machiavel, la stabilité d’un Etat ne peut sefonder exclusivement par les moyens du recours aux lois, il apparait opportun de recourir à la violence pour parvenir à ses fins politiques, selon que les circonstances l’imposent. L’auteur du Prince présente une conception beaucoup plus volontariste de l’Etat que totalitariste.

I/ le Prince n’est pas tenu de tenir ses promesses

Machiavel affirme que le Prince n'est pas tenu de réaliser lespromesses faites au peuple. Il justifie ceci en se fondant sur l’idée selon laquelle « les hommes sont méchants de part sa nature méchante». C’est pourquoi, le Prince ne saurait tenu de tenir ses promesses. A fortiori, si le peuple ne tient pas les siennes.

Comme il l'affirme dans le 3ème chapitre du 1er livre du Discours sur la l’ère décade de Tite-Live, les hommes ne sont bons que lorsque l'onles y force, « qu['ils] ne font le bien que forcément ». En ce sens, Machiavel rejoint la thèse de Hobbes selon laquelle « l'homme est un loup pour l'homme », ce qui fait état de la nature méchante de l'homme.

Puisque les hommes « ne (...) tien[nent] point leur parole », il n'est pas utile pour le Prince de tenir la sienne. D'ailleurs, Machiavel reprend cette idée dans le chapitre XVII duPrince, lorsqu'il affirme que « le Prince qui s'est fondé seulement sur leurs paroles (celles des hommes), se trouve nu d'autres préparatifs, il est perdu. » Machiavel se base ainsi sur une anthropologie pessimiste pour justifier que le Prince n'adopte pas une conduite vertueuse.

Le Prince n'est cependant pas à proprement parler immoral, mais au-dessus de la morale ordinaire du citoyen, puisqueson devoir n'est pas d'observer une conduite digne d'un homme de bien, mais d'assurer la stabilité de l'Etat, ce qui le place au-dessus de la morale ordinaire.

II/ Pour asseoir sa réputation un bon Prince doit manipuler l'opinion

Par voie de conséquence, il pourra user de méthodes violentes (mais uniquement en dernier recours). Paraître, autrement dit, de cacher au vulgaire les agissements quiseraient mal appréciés, en veillant à ne laisser ressortir que les actions ayant l'approbation du peuple, car la foule, peu éclairée, ne juge que par les apparences, et du fait de sa crédulité, il est aisé de la tromper : « les hommes jugent plus par leurs yeux que par leurs mains », comme Machiavel le dit dans ce chapitre 8 du Prince.

En d'autres termes, il s'agit de manipuler l'opinion pourasseoir sa réputation, il faut paraître vertueux (ce qui est le principe même des campagnes électorales.) Cette affirmation s'oppose diamétralement à la morale humaniste, contemporaine à Machiavel, qui s'inspirait des moralistes latins tels que Cicéron.

Pour ces derniers, une bonne gestion de l'Etat était indissociable d'une conduite vertueuse, conforme à la morale, tandis que selonMachiavel, un Prince ne saurait être prisonnier d'aucun principe hormis celui de réussir.

L'exemple le plus parlant retenu par Machiavel est celui de Cesar de Borgia. Celui-ci, revenant de campagne, entend rétablir la paix dans son pays « plein de larcins, de brigandages ». Il nomme Messire Rémy d'Orque ministre. Celui-ci parvient en effet à mettre fin à l'anarchie en instaurant une tyrannie, ce qui lefait détester de tous. Borgia fait donc exécuter son ministre, et paraît ainsi supprimer un tyran, alors qu'il l'avait lui-même fait monter au pouvoir. Cet exemple montre bien qu'il s'agit avant tout de paraître bon, en faisant à l'occasion prendre les mesures impopulaires par quelqu'un d'autre, en se réservant celles qui ont la faveur du peuple.

Machiavel compare ce talent de « simuler et...
tracking img