Le prine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 145 (36085 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Nicolas Machiavel

LE PRINCE

(1515)

Table des matières

Préface 4

CHAPITRE I Combien il y a de sortes de principautés, et par quels moyens on peut les acquérir 5

CHAPITRE II Des principautés héréditaires 6

CHAPITRE III Des principautés mixtes 7

CHAPITRE IV Pourquoi les États de Darius, conquis par Alexandre, ne serévoltèrent point contre les successeurs du conquérant après sa mort 17

CHAPITRE V Comment on doit gouverner les États ou principautés qui, avant la conquête, vivaient sous leurs propres lois 21

CHAPITRE VI Des principautés nouvelles acquises par les armes et par l'habileté de l'acquéreur 23

CHAPITRE VII Des principautés nouvelles qu'on acquiert par les armes d'autrui et par la fortune27

CHAPITRE VIII De ceux qui sont devenus princes par des scélératesses 35

CHAPITRE IX De la principauté civile 40

CHAPITRE X Comment, dans toute espèce de principauté, on doit mesurer ses forces 45

CHAPITRE XI Des principautés ecclésiastiques 48

CHAPITRE XII Combien il y a de sortes de milices et de troupes mercenaires 52

CHAPITRE XIII Des troupes auxiliaires, mixteset propres 59

CHAPITRE XIV Des fonctions qui appartiennent au prince, par rapport à la milice 64

CHAPITRE XV Des choses pour lesquelles tous les hommes, et surtout les princes, sont loués ou blâmés 67

CHAPITRE XVI De la libéralité et de l'avarice 69

CHAPITRE XVII De la cruauté et de la clémence, et s'il vaut mieux être aimé que craint. 72

CHAPITRE XVIII Comment les princesdoivent tenir leur parole 76

CHAPITRE XIX Qu'il faut éviter d'être méprisé et haï 80

CHAPITRE XX Si les forteresses, et plusieurs autres choses que font souvent les princes, leur sont utiles ou nuisibles 92

CHAPITRE XXI Comment doit se conduire un prince pour acquérir de la réputation 97

CHAPITRE XXII Des secrétaires des princes 102

CHAPITRE XXIII Comment on doit fuir lesflatteurs 104

CHAPITRE XXIV Pourquoi les princes d'Italie ont perdu leurs États 107

CHAPITRE XXV Combien, dans les choses humaines, la fortune a de pouvoir, et comment on peut y résister 109

CHAPITRE XXVI Exhortation à délivrer l'Italie des barbares 113

À propos de cette édition électronique 118

Préface

Machiavel naît et meurt à Florence (1469 – 1527).

Si onlit le Prince avec attention, ou verra que Machiavel, en se fondant sur des considérations d'intérêt, de sécurité, et surtout de puissance militaire, incite le Prince à créer les conditions de la république où il faut lutter contre les puissants, protéger les humbles, armer le peuple et non s'armer contre lui.

On pourra découvrir dans le Prince les fruits d'une réflexion sur les conditionsréelles de la liberté.

Jean-Marie Tremblay, professeur de sociologie

CHAPITRE I
Combien il y a de sortes de principautés,
et par quels moyens on peut les acquérir

Tous les États, toutes les dominations qui ont tenu et tiennent encore les hommes sous leur empire, ont été et sont ou des républiques ou des principautés.

Les principautés sont ou héréditaires ou nouvelles.Les héréditaires sont celles qui ont été longtemps possédées par la famille de leur prince.

Les nouvelles, ou le sont tout à fait, comme Milan le fut pour Francesco Sforza, ou elles sont comme des membres ajoutés aux États héréditaires du prince qui les a acquises ; et tel a été le royaume de Naples à l'égard du roi d'Espagne.

D'ailleurs, les États acquis de cette manière étaientaccoutumés ou à vivre sous un prince ou à être libres : l'acquisition en a été faite avec les armes d'autrui, ou par celles de l'acquéreur lui-même, ou par la faveur de la fortune, ou par l'ascendant de la vertu.

CHAPITRE II
Des principautés héréditaires

Je ne traiterai point ici des républiques, car j'en ai parlé amplement ailleurs : je ne m'occuperai que des principautés ; et,...
tracking img