Le prix nobel à obama

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (573 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Si le comité Nobel attribue ce prix au président Barack Obama, c’est bien parce que représente un homme intelligent et courageux dont la personnalité contribue au rapprochement des peuples, à laréunion et à la propagation pour la paix. Wangari Maathaï (lauréate 2004) : « Le president Obama représente un concept, voire une vision(…) Il a encouragé le monde à vivre ensemble en harmonie. Il donneaux gens tellement d’espoir. » En effet, le président Américain s’engage à résoudre un maximum de problèmes présents dans ce monde, dans le but d’obtenir un monde plus paisible et agréable :

Enpremier lieu, Obama prône la suppression des armes nucléaires, ce qui explique sa décision de renoncer au bouclier anti-missiles de l’europe de l’est, ou encore sa proposition à la Russie d’accélérer lesdiscussions sur le désarmement. Toutes ces actions se montrent bien conformes aux principes du prix Nobel de la paix, non?? (Les Etats-Unis, en tant que seule puissance nucléaire à ne jamais avoirutilisé une arme nucléaire ont la responsabilité morale d’agir)

En deuxième lieu, il contribue au rapprochement des peuples et donc à la résolution de conflits entre peuples. En effet, la relance duprocessus de paix israélo-palestinien est une priorité pour le président. Partisan de la création d’un Etat palestinien, Obama se démarque de l’administration Bush. En Irak, Obama qui s’était opposé àla guerre dès 2003, poursuit l’application du retrait progressif des troupes américaines, conformément à l’accord de sécurité conclu entre l’administration Bush et les autorités irakiennes en novembre2008. Le désengagement total est prévu pour le 31 décembre 2011.
Parallèlement, le gouvernement américain a resserré les liens avec la Turquie et l’Arabie Saoudite, et, dans son important discoursprononcé au Caire le 4 juin, Obama a affirmé aux pays arabes sa volonté d’ouvrir une nouvelle page et précisé que "les Etats-Unis ne seront jamais en guerre contre l’islam".

En troisième lieu,...