Le programme du cnr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le programme du CNR


Introduction

Dans les derniers mois de 1942, Jean Moulin, délégué du général de Gaulle en zone non occupée, était parvenu à constituer l'Armée secrète par la réunion des mouvements de Résistance de zone Sud, Combat, Libération et Franc-Tireur; il partit pour Londres en 1943 et reçut le 21 février de De Gaulle le mandat de créer «un Conseil de la Résistance unique pourl'ensemble du territoire métropolitain».
Le CNR réunissait l'ensemble des mouvements de Résistance – Organisation civile et militaire (OCM), Ceux de la Résistance (CDLR), Ceux de la Libération (CDLL), Libération-Nord, Front national, Combat, Libération-Sud, Franc-Tireur – ainsi que six tendances politiques – communistes, socialistes, radicaux, démocrates-chrétiens, Alliance démocratique etFédération républicaine – et deux syndicats – CGT et CFTC. À ces seize membres s'ajoutait le président – Jean Moulin jusqu'à son arrestation, puis Georges Bidault, qui représentait les démocrates-chrétiens –; deux secrétaires participaient aux réunions sans voix délibérative.
Les buts du CNR étaient dictés par l'efficacité organisationnelle et les nécessités politiques: réunir et représenter lesgroupements de Résistance et leur transmettre les directives de Londres dans le but de chasser l'occupant; lutter pour la liberté, contre toute forme de dictature, y compris l'État français; enfin, former «l'embryon d'une représentation nationale réduite». En effet le CNR élabora un Programme d'action de la Résistance, qui demandait, une fois le pays libéré, des réformes politiques, économiques etsociales marquées par un souci de démocratie, le démantèlement des «grandes féodalités» y compris par des nationalisations, et la protection des travailleurs (sécurité sociale, entre autres) problématique : dans quelle mesure chacune des parties de ce programme innove-t-elle ou au contraire s'insère-t-elle dans la tradition française contemporaine ?L'élaboration du programme du CNR fut un processuslong et difficile car il a fallu que chacune des parties se mette d'accord et fasse des concessions. Ce programme est unique en son genre dans la mesure où il parvient à réunir des tendances politiques de tout bord grâce à un objectif commun à tous : la libération de la France. Une fois cette objectif atteint l'entente entre les membres de la Résistance se révèle fragile et très vite de nombreuxdésaccords apparaissent.

I. L'élaboration du programme du CNR:

A. A l'origine du programme du CNR, des programmes de gauche:

1. les premières tentatives de rédaction d'un programme :

• les deux programmes des socialistes :
CAS : comité d'action socialiste : le PC a rompu avec. Le CAS publie donc seul en janvier 1943 « notre programme » ; ce texte constitue le premier programmepolitique pour l'après guerre. Il est publié dans le Populaire clandestin.
Certaines mesures feront l'objet de débat au sein du CNR :
« vote des femmes », « émancipation progressive des indigènes »
élimination totale des trusts ; abolition progressive de la concurrence et du profit ; nationalisations ;
suppression des titres au porteur
sanctions contre ceux qui ont participé au gouvernement deVichy ; confiscation de fortunes acquises par le marché noir ou de celle des collaborateurs
Echo limité de ce 1er programme ; 6 mois plus tard un autre est proposé : «manifeste du PS » en juillet 1943, avec en gros titre : « le PS propose en programme commun à la résistance française »
Cette proposition est présentée au CNR qui est constitué le 27 mai 1943.
Autorité accrue par rapport auprogramme précédent.
Les 2 textes se ressemblent peu :
Le 1er est un catalogue de mesures
Le 2nd s'arrête sur les 3 problèmes essentiels du gouvernement provisoire, de la politique économique et sociale et de la politique extérieure. Le PS se rallie à de Gaulle et le désigne comme futur président du gouvernement provisoire.
Ce projet socialiste fut doublé par une proposition d'Emile...
tracking img