Le progres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6150 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

L'ART ET LE VIVANT DANS LA SOCIÉTÉ DE COMMUNICATION:
LE CORPS SOUS L'EMPRlSE D'UN TEMPS INDIFFÉRENCIÉ

MÉMOIRE
PRÉSENTÉ
COMME EXIGENCE PARTIELLE
DE LA MAÎTRISE EN COMMUNICATION

PAR
SAMUEL DAIGLE

AVRIL 2009

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL
Service des bibliothèques

Avertissement

La diffusion de ce mémoire se fait dans le respect desdroits de son auteur, qui a signé le formulaire Autorisation de reproduire et de diffuser un travail de recherche de cycles supérieurs (SDU-522 - Rév.01-2üü6). Cette autorisation stipule que «conformément à l'article 11 du Règlement no 8 des études de cycles supérieurs, [l'auteur] concède à l'Université du Québec à Montréal une licence non exclusive d'utilisation et de publication de la totalitéou d'une partie importante de [son] travail de recherche pour des fins pédagogiques et non commerciales. Plus précisément, [l'auteur] autorise l'Université du Québec à Montréal à reproduire, diffuser, prêter, distribuer ou vendre des copies de [son] travail de recherche à des fins non commerciales sur quelque support que ce soit, y compris l'Internet. Cette licence et cette autorisationn'entraînent pas une renonciation de [la] part [de l'auteur] à [ses] droits moraux ni à [ses] droits de propriété intellectuelle. Sauf entente contraire, [l'auteur] conserve la liberté de diffuser et de commercialiser ou non ce travail dont [il] possède un exemplaire.»

Pour Julien

REMERCIEMENTS

Je suis l'auteur qui écrit ces lignes. L'évidence plate en cache une autre plus intéressante queseule la relecture peut faire jaillir: cet auteur est devenu un autre, sans qui le travail de l'écriture, dans ses étincelles de clarté comme dans son supplice, n'aurait pas été possible. Plusieurs ont contribué à faire de cet «autre» l'auteur du mémoire que je signe de mon nom. J'aimerais avant tout remercier mes parents, Fernand et Monique, de m'avoir élevé avec autant d'amour que je les ai élevésmoi-même, mon grand frère Julien qui, de son vivant, nous rappelait tous que la vraie sincérité passe par l'éclat du rire. D'une famille, on passe à la prochaine, celle des amis, d'ailleurs trop nombreuse pour énumérer ici. J'envoie tout de même une mention spéciale à Pat, avec qui la discussion a toujours porté fruit en quelque révélation sur l'intimité de la question existentielle. J'ajouteégalement ma correctrice Anne-Hélène dont la loyauté envers l'amitié restera à jamais pour moi une source d'admiration. Ensuite, il y a les profs, en tête desquels figurent mon directeur, Jean Pichette. De ses envolées lyriques jusqu'au «bottage de cul» symbolique, il a su inspirer en moi la confiance de persévérer dans l'accouchement d'une œuvre de pensée. Jamais nos interminables débats sur le sortdu Canadien de Montréal n'ont dérapé dans la banalité ! Quelques dérapages ont cependant eut lieu à d'autres endroits et à d'autres moments. Je remercie donc mes anciens colocs du 3948, Julie, Nico pour les Sopranos, PG et Audrey - à qui j'ai promis de citer dans mon mémoire: «Mais Sam, la communication c'est partout! ». Je témoigne également ma reconnaissance à Paul Castonguay pour la relectureet à Marc Daigle pour le découpage, avec Photoshop, des images de plastinats. Somme toute, il y en a sûrement d'autres que j'aurais à remercier - et je le ferai en temps et lieu - mais il yen a une qui, tout au long de ce périple, m'a accompagné - et nourri surtout - avec la compassion, la patience et l'amour d'une complice inégalée. Gev, mon amour, tu as côtoyé cet autre dans ses angoissesd'écrivain les plus misérables et a su y apposer ta douceur pour le rendre à lui­ même. Je partage majoie d'écrire ces lignes avec toi. Enfin, le mémoire est terminé!

TABLE DES MATIÈRES

LISTE DES FIGURES RÉSUMÉ..

vii

....................................................................................................... x
1

INTRODUCTION CHAPITRE 1 CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES SUR LA...
tracking img