Le projet sioniste en palestine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le projet Sioniste en Palestine :
colonisation, vol de terres et nettoyage ethnique

Environ 8.000 juifs habitaient en Palestine avant 1882. La création d'un “Etat Juif” dans un si petit pays avec une si petite communauté juive qui ne possédait pratiquement aucune terre pour s'y installer, était pratiquement impossible.
En conséquence, établir un Etat exclusivement Juif en Palestineimpliquait de faire venir des Juifs des quatre coins du monde, acquérir de la terre et la nettoyer ethniquement de sa population Arabe autochtone.

Colonisation

Hovevei Zion, le précurseur de l'organisation Sioniste, a commandité la première vague des colons pionniers, qui a commencé en 1882 et s'est terminée en 1903.

Environ 35.000 immigrés sont arrivés en Palestine lors de cette vague.
Prèsde la moitié d'entre eux sont partis quelques années après leur arrivée.

Eliezer Ben Yehuda, un Sioniste fanatique, était l'un des colons de la première vague. Quand son bateau est arrivé à Jaffa en 1882, il observait les passagers Arabes à bord et a soudain réalisé qu'ils étaient bien plus chez eux sur la "Terre Promise" qu'il ne le pensait.

Par la suite, il a constaté qu'il ne pourrait pasdigérer ses doutes ainsi il a quitté "Eretz Yisrael" et est devenu un Territorialiste, croyant que les Juifs devraient chercher un pays sur une autre terre que la Palestine. (Karen Armstrong, Guerre Sainte : Les Croisades et leur impact sur le monde d'aujourd'hui. Macmillan, Londres, 1988, pp 60-64)

La deuxième vague a commencé en 1904 et s'est terminée avec le début de la Première GuerreMondiale en 1914. Elle a fait venir 40.000 immigrés en Palestine.
Comme avec la première vague, près de la moitié d'entre eux ont quitté le pays dans années suivantes.

Selon Bar-Zohar, quand les premiers immigrés des Sociétés Sionistes Russes sont arrivés en Palestine "ce n'était pas la terre où coulait le lait et le miel qui les a accueillis...
Le dur travail, la malaria, et la faim ont faitbeaucoup de victimes. De ceux qui ont survécu, beaucoup ont décidé de quitter de cette terre maudite sur le premier bateau disponible.
Plus tard, Ben-Gurion devait affirmer que sur dix immigrés arrivés avec le deuxième Aliyah, neuf avaient ensuite quitté le pays ". (Michael Bar-Zohar, Ben-Gurion : Une Biographie. New York: Delacorte Press, 1977, pp 13-14)

Cette 2ème vague incluait un certainnombre de Sionistes Socialistes. Parmi les nouveaux immigrés Sionistes Socialistes se trouvait Ben Gurion. Un autre Sioniste socialiste, Yitzhak Ben Zvi (2ème président de l'Etat d'Israel) est aussi arrivé en Palestine dans cette vague.

La 3ème vague, qui a commencé en 1919 et s'est terminée en 1923, a fait encore venir 40.000 colons. Comme les conditions s'étaient améliorées sous le MandatBritannique en Palestine, peu d'entre eux sont revenus dans leurs pays d'origine.

La 4ème vague, 1924-1929, a amené 82.000 immigrés dont 23.000 sont partis dans les années suivantes.

Afin de booster l'immigration juive en Palestine, l'Organisation Sioniste est entrée en négociations avec les Nazis pour faciliter l'émigration des Juifs Allemands.

Suite à ces négociations, un accord a été signé,qui a permis à des dizaines de milliers de Juifs Allemands d'immigrer en Palestine.

La 5ème vague d'immigrés juifs, qui a eu lieu de 1929 à 1939, a amené 250.000 colons et la 6ème a fait venir 150.000 autres colons qui sont arrivés en Palestine entre 1939 et 1948. (Pour un débat détaillé sur l'accord de transfert, voir : Edwin Black, L'Accord de Transfert: L'histoire non-dite du pacte secretentre le Troisième Reich et la Palestine Juive. New York : Macmillan Publishing Co. Londres : Collier Macmillan Publishers, 1984)

En 1946, le nombre total de Juifs en Palestine était de 608.225 et l'ensemble de la terre qui leur appartenait représentait 1.585.365 dunums, ce qui représentait moins de 7% de la surface de la Palestine. (Walid Khalidi, From Haven to Conquest, Annexe I, pp.841-843)...
tracking img