Le propre et le sale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Note de lecture

Le propre et le sale. L’hygiène du corps depuis le Moyen-Age,
Georges Vigarello

Partie I 
Georges Vigarello est un spécialiste de l'histoire de l'hygiène, de la santé, des pratiques corporelles et des représentations du corps. Né le 16 juin 1946 à Monaco, il est diplômé en éducation physique (Capeps) et agrégé en philosophie. Ce « sociologue-historien » cumule lesresponsabilités : il est aujourd’hui professeur à l’Université de Paris-V mais aussi directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (HESS), co-Directeur du Centre d’Etudes Transdisciplinaires, Sociologie, Anthropologie, Histoire (CETSAH), membre de l’institut universitaire de France et Président du Conseil scientifique de la Bibliothèque nationale de France. En 1997 il a obtenu lePrix Scritture d'aqua (Arts et sciences de la ville de Parme, Italie) et l’année suivante le Prix Malesherbes (histoire de la justice). Georges Vigarello est aussi connu d’un large public, à travers ses ouvrages centrés sur l’histoire des représentations du corps (histoire des pratiques corporelles, histoire de l’hygiène et des pratiques de santé, histoire de la violence physique, histoire des normeset des pratiques d’apparence physique). Ses préoccupations principales sont le corps, ses normes et les pratiques destinées à l’entretenir ainsi que l’évolution des représentations du corps, des pratiques physiques et de l’hygiène. C’est à cette dernière que nous allons nous intéresser en étudiant l’ouvrage Le propre et le sale. L’hygiène du corps depuis le Moyen-Age paru en 1985 aux éditions duSeuil.
Dans cet ouvrage, l’auteur veut montrer comment les pratiques de l’hygiène du corps ont évoluées depuis le Moyen-Age. L’objet est de faire prendre conscience du fait que nos pratiques ne vont pas de soit et de montrer les étapes qu’il a fallu traverser avant d’arriver à la propreté et l’hygiène contemporaines. Mais l’auteur ne se limite pas au récit de l’histoire corporelle, il veut aussimontrer comment se mêlent à l’hygiène des préoccupations qui la débordent, et notamment les enjeux psychologiques, moraux, culturels et sociaux qui y sont liés. L’auteur se donne donc pour mission de relater l’histoire de la propreté corporelle dans sa globalité, à partir du Moyen-Age, en s’appuyant sur les étapes successives du déplacement des pratiques. Sa démarche n’est ainsi pas une volonté deprouver ou de changer quoi que ce soit mais d’éclairer par l’Histoire les antécédents d’une pratique sociale aujourd’hui banalisée dans nos sociétés occidentalisées, relevant d’un ensemble de conventions reconnues et corporellement mémorisées.

Partie II

Tout d’abord, pour montrer les évolutions de l’hygiène du corps, l’auteur utilise une certaine méthodologie. Celle-ci est guidée par unevolonté pédagogique. En effet, le propos est clair et organisé, le vocabulaire précis mais accessible à tous. Ce souci pédagogique est illustré par les nombreuses reformulations, reprises des passages essentiels et résumés (notamment en fin de chaque grande partie et dans la conclusion). Enfin, pour permettre une meilleure appréhension des déplacements des pratiques, les éléments sont remis dansleur contexte historique et l’approche chronologique permet de percevoir les ruptures et continuités au travers d’exemples concrets et précis. Tout est ainsi fait pour faciliter à la fois la lecture, la compréhension et la mémorisation de l’ouvrage.
La méthodologie de l’auteur réside aussi dans les sources qu’il utilise. En s’adaptant aux documents existants et disponibles selon les époques,Georges Vigarello tente d’exploiter le maximum de sources pertinentes. Ainsi, des illustrations d’une très grande diversité et richesse accompagnent son propos, illustrations extraites aussi bien d’inventaires d’époque que de Mémoires, manuels de bienséance, encyclopédies, romans, journaux ou essais. La démarche est ici presque scientifique puisque fondée sur des recherches empiriques et un souci...
tracking img