Le protectionnisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Amorce: Echec des dernières négociations de l'OMC à Doha au Qatar, les divergences entre les pays du sud et les pays du Nord marque ainsi l’évolution des relations des nations dans le cadre du libre échange. Les pays du sud conteste l’utilisation abusive du « néoprotectionnisme » des pays du Nord afin de protéger certains secteurs de la concurrence défavorable à leur encontre (le coton, lesmédicaments, l’agriculture). Alors que par ailleurs, les pays du Nord prônent l’ouverture des marchés du Sud à la concurrence afin de trouver des débouchés (le secteur des services). La question de la relation entre le libre échange et le protectionnisme refait donc son apparition sur la scène internationale. De plus la crise actuelle ne fait qu’aggraver cela. Définition du protectionnisme : ensembledes mesures destinés à favoriser les producteurs nationaux ou défavoriser les producteurs étrangers (selon le point de vue) ; les mesures tarifaires (taxes) et non tarifaires (quotas, normes) ; directes (taxes) et indirectes (subventions). Néoprotectionnisme : obstacles non tarifaires ... Cadre: mondial à partir de la révolution industrielle Problématique: Croyance croissante en l'efficacité desmécanismes de marché d'ou la suspicion possible envers le protectionnisme et notamment en sa forme la plus connue, la taxe d'importation, qui "déforme" les prix. Mais, il est impossibilité de réduire le protectionnisme aux droits de douanes (cf. négociations de l’OMC, celui-ci prend aujourd’hui d’autres formes (manipulation des taux de change et des taux d'intérêt). Annonce du plan: Les aspectspositifs et négatifs du protectionnisme I- LE PROTECTIONNISME INSTAURE DES REPERCUSSIONS POSITIVES SUR LA CROISSANCE A- Un protectionnisme favorable à la croissance Le protectionnisme éducateur de F. List -La protection des industries dans l'enfance (industries naissantes) La protection à caractère non définitif mais liée à la nécessité d'échanger entre pays de développement équivalent. En effet, lesindustries dans l’enfance doivent atteindre la capacité (taille, compétitivité) de lutter sur le marché concurrentiel. Le protectionnisme peut également servir à relancer des secteurs non pas en déclin définitif mais en difficulté passagère (diagnostic que seule l'expérience peut valider) ; Cas « d'Usinor » métallurgie redevenue compétitive aujourd'hui (avec des effectifs salariés fortement réduitspar rapport aux années 70), Cas des chantiers navals de saint Nazaire plus récemment. -La protection des secteurs en déclin Une conjoncture économique défavorable peut contraindre à une aide à des secteurs en perte de vitesse dont les pouvoirs publics estiment qu'ils sont condamnés à décliner faute de compétitivité notamment. Cette forme d’aide permet d’accompagner, de réorganiser les secteursdits sinistres; en France (mines, sidérurgie, textiles depuis le début des années 80). Il s'agit de ralentir "l'hémorragie" et de sauvegarder l'emploi à court ou moyen terme (les délocalisations compétitives) de secteurs dont la production régresse. B - Une capacité de nuisance à ne pas surestimer 1. Le démenti apporté par les faits Paul Bairoch s'est particulièrement attaché à remettre en causecertaines idées reçues en économie, notamment celles qui soutiennent qu'il existe un lien entre le libre-échange et développement socio-économique. Pour l'auteur, au même siècle, on ne peut affirmer non plus que les périodes de fort protectionnisme ont correspondu à des ralentissements économiques. On peut observer que la stagnation des droits de douanes au sein du GATT de 87 à 94 n'a pas empêché lecommerce mondial de progresser fortement alors que la coopération régionale (forme de protectionnisme) progressait mais aussi le « néo-protectionnisme ». 2. Protectionnisme et croissance ne sont pas contradictoires Tous les pays pratiquent une forme de protectionnisme; ceux qui prônent le libre-échange a un moment donné (sur un marché donné éventuellement) sont ceux qui se sentent en position...
tracking img