Le rôle du poète est-il de célébrer le monde ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1384 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 février 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis le poète Horace, la poésie a souvent été considérée comme une peinture, une représentation agréable de la nature et du monde. La plus belle poésie serait une œuvre aux hautes couleurs, véritable tableau de genre. Notre littérature abonde en pièces finement ciselées, riches et fortes du spectacle vivant qu’elles prétendent restituer. Néanmoins l’idée absurde qu’est celle de recréer uneimage authentique du monde extérieur nous pousse à nous poser la question suivante : « Le rôle du poète est-il de célébrer le monde ? » Par cela il faut aussi se demander si le poète à la capacité de le faire ou si son envie de représenter et de célébrer le monde n’est qu’une illusion. Pour cela nous verrons dans un premier temps la relation étroite qui existe entre la poésie et le monde extérieur, lerapport entre ces deux concepts et le rôle que peut avoir la poésie par rapport à l’environnement du poète. Toutefois il faudra aussi tenir compte de la restriction imposée au rôle de la poésie et du poète en lui attribuant ce rôle d’adorateur du monde qui réduit la poésie au simple fait de célébrer celui-ci.

La poésie est un art littéraire qui a toujours donné des difficultés aux spécialistessur la définition même de ce concept. La notion même de poésie est abstraite et il n’existe pas de définition précise de la poésie. La poésie est-elle un concept littéraire codé ou n’est-elle qu’une simple idée sur laquelle nous ne pouvons poser de lois artistiques ? Certains poètes comme Percy Bysshe Shelley voient la poésie comme une idéologie en rapport avec le monde qui nous entoure. PercyBysshe Shelley disait : « La poésie immortalise tout ce qu’il y a de meilleur et de plus beau dans le monde ». La poésie sert à redonner la beauté au monde qui nous entoure. Chaque objet, chaque chose de la vie est vue d’une manière différente par le poète. Un homme que l’on qualifierait d’ordinaire, voit les choses et les objets de manière quelconque car elles sont présentes dans nos viesquotidiennement. Le rôle du poète et de la poésie est donc de nous redonner une vision et une image plus extraordinaire et unique du monde et des choses qui nous entoure. C’est à cause de la routine et des habitudes que les hommes manquent d’émerveillement, c’est pourquoi le poète décrit le monde extérieur en lui donnant une nouvelle vie, il gomme les habitudes et aide à l’émerveillement car le monde nes’éteindra pas par manque de merveilles mais seulement par manque d’émerveillement. Dans le texte Fruits nous voyons une envie du poète de nous montrer toute la beauté de choses si banales que sont les fruits et qui pourtant ont une beauté que les hommes ne voient plus. On retrouve un champ lexical des sensations tel que l’odorat avec le « parfum » des fruits ou la vue avec le mot « colore ». De mêmepour le texte L’araignée et l’ortie où l’auteur nous offre une concordance dans ses rimes entre des termes comme « couleuvre » et « herbe » qui sont associés aux mots « œuvre » et « superbe ». Nous pouvons donc voir une envie de la part des poètes de nous montrer le monde comme une merveille et non comme une infinité de banalités. Le poète nous aide donc à rêver, à voir le monde d’une autremanière, une manière plus agréable et qui donne au monde extérieur un aspect merveilleux. Il nous aide donc, en célébrant le monde, à voir certaines choses qui nous étaient devenues habituelles à telle point que l’on ne les remarquait même plus. Même les choses les plus insignifiantes sont mises en évidence et ont un rôle de satisfaction de l’homme envers la nature et le monde qui l’entoure. Néanmoinsdonner comme définition à la poésie le fait de donner un aspect du monde extérieur plus merveilleux et attirant réduit très nettement cet art et met de côté des œuvres littéraires tel que Les Fleurs du Mal de Baudelaire, qui, comme son nom l’indique, créer de la poésie à partir du mal qui nous entoure. Il faut donc se demander si la poésie n’est pas plus qu’une idée de célébration du monde mais...
tracking img