Le rôle des mythes fondateurs dans les sociétés antiques

Héros et personnages :

Le rôle des mythes fondateurs dans les sociétés antiques

- Le mythe a-t-il un rôle
scientifique ou politique ? -

SommaireSommaire
La notion de mythe3
I – Les mythes fondateurs5
1 . L'arrivée de l'homme sur Terre, selon Hésiode5
2 . La création d'Athènes6
3 . La fondation de Rome6
II – Une explication du monde9
1 . Les phénomènes naturels9
A .L'origine des astres9
B . L'existence de la Voie Lactée10
C . Les phénomènes météorologiques et catastrophes naturelles10
2 . Les mythes fondateurs : entre croyances religieuses et organisation de la société11
A . Les croyances religieuses11
B . L'organisation de la société12
C . La place de la femme12
III – Un instrument de pouvoir14
1 . La fondation des Cités : l'élaboration d'unehiérarchie et d'un système14
2 . Guerres et mariages15
A . La guerre15
B . Le mariage16
3 . La place de la femme16
Conclusion18
Bibliographie19
Crédits photographiques20

Nous attestons que toutes les images présentes dans ce dossier n’ont jamais été modifiées dans la forme, la (re)-colorisation ou la suppression d’arrière-plans, de quelque façon que ce soit. Tous les paramètres ont étésauvegardés, et, seule la taille de certaines images a été légalement modifiée grâce aux différentes fonctions et paramétrages disponibles dans le logiciel de mise en page.
Pour un souci d'organisation du document, les références iconographiques sont situées en fin de dossier, page 20.

Héros et personnages :
Le rôle des mythes fondateurs dans les sociétés antiques

La notion de mythe
Le mythevient du latin « mythus » et du grec « muthos » qui signifient récit, fable. Il met en scène des êtres qui représentent les forces de la nature ou le caractère humain. Selon Rougemont,
« le mythe est une histoire, une fable symbolique, simple et frappante »*, c'est-à-dire qu'elle doit être compréhensible de tous, puisqu'elle doit faire passer un message, des idées à la population.

Le mythe estavant tout un récit légendaire et sacré. Il relate des faits héroïques, des histoires divines, ou bien la création du monde et des cités. Il possède toujours plusieurs versions, car il se transmettait la plupart du temps oralement, et très peu par écrit. En effet, les conteurs se passaient les mythes de bouche à oreille. Le mythe partait en règle générale d'un fait réel, il était modifié,amplifié afin d'en faire une véritable histoire légendaire. Le mythe prend souvent racine dans les événements extraordinaires, dans des batailles, des récits de grands personnages amplifiés par la suite.

Le mythe est utilisé depuis le commencement du monde, il rassure les hommes en leur proposant une explication sur l'univers qui les entoure, et son origine. Dans les sociétés antiques, le mythe est une« réalité venue à l'existence »** et puisque des phénomènes surnaturels reprennent exactement ce qui est dans le mythe, c'est que « le mythe […] est vrai »**.

Nous avons choisi de nous intéresser en particulier aux mythes fondateurs de Rome et d'Athènes qui sont deux exemples de cités antique et donc de mythologie antique. En effet, les différentes visions du mythe dans ces deux cités sontextrêmement liées puisque les Grecs commerçaient avec les Etrusques, un peuple proche géographiquement de Rome. Pour ce qui concernait les relations entre Grecs et Romains, elles étaient purement guerrières. Et lorsque Rome conquis Athènes, ce fut la culture grecque qui influença la culture romaine, on assista donc ici à une colonisation culturelle inversée., d'où certaines ressemblances.

*LeNouveau Petit Robert de la langue française, 2007, définition de « mythe »
**Mircea ELIADE, Aspect du mythe, Chap. 1, Essai d'une définition du mythe.
Dans les sociétés antiques comme Rome et Athènes, le mythe a différents rôles. Le mythe a-t-il seulement un rôle « scientifique » ou remplit-il aussi un rôle politique? Dans ce dossier, nous nous interrogerons ces deux aspects du mythe, le côté...
tracking img