Le rapport entre corps et l'espace

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (913 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dufour Chloé CV2010i

Le rapport entre le corps et l’espace : Choix de deux œuvres d’artistes exposés au musée d’art contemporain de Lyon

Trisha Brown Floor for the Forest, 1970/2010Installation pour la série Early Works 150x 450 x 385 cm Courtesy Trisha Brown Dance Company, New-York

  1
 

L’installation est une structure en tube comportant des cordes densément liées avec desvêtements multicolores tendus comme un filet. Elle forme une grille rectangulaire, suspendue au niveau des yeux du spectateur. Dans une vidéo présente au musée d’art contemporain, on observe que cettepièce met en scène deux danseurs dans une vidéo qui dure entre 15 et 20min. On observe que le public est libre de se déplacer dans la périphérie de la surface, où les danseurs se déshabillent et serhabillent, tout en se frayant un chemin à travers la structure. Les actes sont posés sans chorégraphie : les vêtements guident les danseurs, qui se glissent hors d’eux. L’artiste laisse place àl’improvisation. Cette pratique de la danse peut paraître déroutante pour certains publics, car elle est horizontale et verticale. Ainsi, les interprètes jouent avec leur poids et sont obligés de négocier avecl’espace. Dans ce cas, on peut se poser la question suivante : Est-ce uniquement de la danse ? On pourrait penser que oui, puisque l’auteur de cette œuvre est chorégraphe et dirige une compagnie de dansecontemporaine. Cependant, l’esthétique minimaliste de la structure et la répétition de gestes isolés laissent penser qu’il ne s’agit pas que de danse. En effet, Trisha Brown aborde une action danséebouleversant la notion de verticalité et d’horizontalité. La mise en place de ces vêtements usés n’est pas anodine : ils sont entièrement imprégnés de la vie et de la mémoire du corps qui les a porté.De plus, les gestes interprétés représente notre quotidien : s’habiller et se déshabiller. La danse permet ce jeu avec la gravitation, en apportant une autre forme de rapport entre le corps et...
tracking img