Le rat des villes et le rat des champs, jean de lafontaine

Pages: 2 (455 mots) Publié le: 22 mai 2010
Invita , etc. Dans Horace, c'est le Rat des champs qui invite le Rat de ville. La Fontaine me paroît avoir mieux saisi les convenances , en donnant au citadin l'initiative de la politesse ; au reste,cette légère différence ne fait rien à la conduite de la fable, ni à la morale du dénouement.
(2) Sur un tapis de Turquie. Ce seul mot suffit à La Fontaine pour donner l'idée la plus étendue del'appartement où le sybarite a reçu son convive, comme dans le vers précédent il avoit su exprimer la magnificence du festin par ces reliefs d'ortolans,
morceaux faits pour la table des Rois.
(3) Jelaisse à penser la vie
Que firent ces deux amis. Horace fait de son Rat un épicurien qui disserte longuement sur la nature du plaisir et du bonheur. I La Fontaine se contente de donner aux deux hôtesun grand appétit. Il a vu que dans l'apologue la philosophie ne tenoit point école, et n'avoit droit de se montrer que sous le masque et en passant. La fable d'Horace est un chef-d'œuvre sans doute ;celle de La Fontaine n'en est pas moins supérieure , et l'on peut ap pliquer à celle-ci le vers du Lyrique latin : O mat ré pulchrd filia pulchrior !
(4) Fi du plaisir. Cette expression ne paroîtroittriviale qu'à ceux qui perdroient de vue les acteurs de cette jolie scène.

Le canevas de départ de cette fable est à rechercher à la fois chez Aphtonius et chez un auteur anonyme. La description duthème a été reprise d ’Horace (« Satires », II, 4 ; dans ce texte, Catius et Horace discutent de la mémoire ; Horace décrit par cœur une table particulièrement bien garnie). La Fontaine traite ici unlieu commun - que nous retrouverons dans d’autres fables - entre les tracas de la ville et la quiétude de la campagne. Et il prend position lui, le maître des Eaux et Forêts qui pouvait rester assissous un arbre sans voir tomber la nuit, prend évidemment parti pour le calme de la vie à la campagne, position qu’il a déjà défendue dans « Le Songe de Vaux » (fragment II, harangue d’Hortésie) ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rat des villes, rat des champs
  • Rat des villes et rat des champs
  • La fontaine "rat de ville et rat des champs"
  • Le rat et l'huitre jean de la fontaine
  • LE RAT ET L
  • Le rat
  • Vil Pachyderme textes d un crivain rat et sarcastique
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !