Le rationalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le rationalisme est un mode de pensée philosophique (chez Platon, Aristote, Épicure, Descartes, Leibniz, Kant, etc. ) selon lequel la raison est la seule source de connaissance. Tout ce qui existe asa raison d'être et, de ce fait, peut être intelligible. Le rationalisme rejette toute explication métaphysique et s'oppose au mysticisme (= surnaturel), au spiritualisme (= irrationalisme).
Lerationalisme ne tient compte que des vérités découvertes par son esprit, et non de celles que lui imposerait une Révélation divine.
Il prône donc l'usage de la raison dans toutes les activités deconnaissance.
Le rationalisme s'oppose à l'empirisme (un courant de pensée qui propose que les connaissances, résultent de l'expérience).
Explications : La raison est la seule chose évidente, il n'y a quela raison qui compte. Comme dirait Platon, l'être humain a déjà en lui la connaissance, il doit juste réfléchir pour répondre à ses questions (Réminiscence). Un homme sait raisonné, donc connaître etdonc établir la vérité, donc facile a comprendre (évidence). Métaphysique = abstrait (= dieu).
Le rationalisme est dogmatique (imposé), lorsque la raison prétend atteindre la vérité,particulièrement dans le domaine métaphysique.

Explication : Ceux qui sont pour le rationalisme prétendent qu'il est bon, vrai et ils veulent l'imposer à tout le monde, surtout dans le domaine métaphysique doncabstrait puisque personne ne peut prouver le contraire de ce qu'ils disent du rationalisme.

L'expression « rationalisme moderne » vise à le situer dans l’histoire de la pensée conformément à laterminologie d’usage (la période moderne commençant au XVIe siècle, après la période médiévale) et le distinguant du statut de la raison dans la philosophie antique, tel qu’on le trouve chez Platon etAristote par exemple.
L'expression « rationalisme classique » vise à le distinguer d’un rationalisme élargi et renouvelé, « modernisé », par la critique kantienne et l’apport des sciences...
tracking img