Le refus global

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Lorsqu’on s’attarde à l’histoire de l’art, l’un peut remarquer la convergence entre les grands évènements politiques et l’émergence de nouvelles formes d’art. Le dadaïsme en est le meilleur exemple, étant un mouvement anti-guerre et antiviolence qui a émergé dans la période d’après-guerre en Europe . Pourtant, l’Europe n’est pas le seul endroit où des mouvements de protestationartistique ont eu lieu, le Québec aussi vit naitre un mouvement artistique dans une période bien noire de son histoire. Afin de sortir le Québec de cette grande noirceur, le mouvement Automatiste émergea et incita la parution du Refus global, créé afin d’éveiller la population à sa situation. Malgré la vision actuelle que les québécois ont du Refus global, son impact ne fut pas aussi grand àl’époque que l’on se l’imagine. Il fallut attendre environ 20 ans avant que les échos du Refus global se rendent au peuple québécois. L’analyse suivant présentera le contexte de l’époque, ce qu’est le refus global et quelle est la différence entre l’impact que la parution du Manifeste eut dans la fin des années 40, comparativement à aujourd’hui.

La Grande Noirceur
Les visions du contexte de l’époquesont très mitigées, ce qui fait qu’il est difficile de savoir qui avait le plus d’influence entre le peuple, l’Église et le gouvernement. Par contre, une chose est évidente : L’église perdait de son influence. De plus, les femmes et les ouvriers avaient de plus en plus de pouvoirs au sein la société. Bref, ‘’ sous le régime conservateur de Duplessis, les relations ethniques, sociales et entre lesclasses étaient en pleine ébullition, et ce bien avant la Révolution tranquille des années 1960(ma traduction). ‘’

Lors de son règne, la devise de Duplessis dans le Québec des années 1940 se résumait à ceci: Travail, famille, patrie et religion . Cette devise étant le fondement de la façon dont les québécois vivaient à cette époque. L’un était indissociable de l’autre, ce qui explique aussil’importance qu’avait l’église catholique au sein du gouvernement ainsi qu’au sein de la vie quotidienne de chaque québécois. Duplessis et son parti qu’était l’Union Nationale furent au pouvoir de 1936 à 1939, puis de 1944 à 1959. Cette époque fut aussi témoin d’un boom économique, qui fut qualifié comme ‘’les temps glorieux’’.

L’immobilisme du gouvernement dans une mentalité jugée datant du19e siècle, dérangeait beaucoup les membres de certains groupes réformistes, révolutionnaires ou simplement libéraux. Il semblait que Duplessis et l’Église catholique se plaisaient à garder le Québec dans cette ‘’Grande Noirceur’’ où le peuple était maintenu dans l’ignorance. Depuis plusieurs années, l’Église catholique usait de son influence pour empêcher la parution au Québec de livre à tendanceanti-ecclésiastique, alors que le gouvernement de Duplessis, au lieu de réprimander cette pratique, l’encourageait. De plus, l’église usait de son influence pour assurer la pérennité de sa suprématie dans le domaine de l’éducation, en s’opposant depuis au moins 60 ans à la création d’un ministère de l’Éducation, qui ne vit le jour qu’en 1964. De cette façon, l’Église s’assurait que la populationrestait sous son joug et que tout québécois verrait son éducation étroitement reliée à la foi catholique. Pourtant, malgré cette vision très noire que des réformateurs ont dépeint du Québec de l’époque, il semble aussi que l’Église perdait énormément de son influence et que plusieurs ‘’membres du clergé, comme le Frère Marie-Victorin, remettaient en question les politiques sociales de l’Église etles valeurs traditionnelles que celle-ci mettait de l’avant (ma traduction).’’

L’Église semblait aussi dominer le domaine de l’édition avec ses maisons d’éditions religieuses qui publiaient la majorité des manuels scolaires. La même chose avait lieu dans le domaine des arts visuels, où le clergé s’assurant que c’était des figurations religieuses traditionnelles qui étaient représentées....
tracking img