Le renard roux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1246 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rogge Jonathan
1ére GMNF A

Le renard roux (Vulpes vulpes)

Sommaire

Introduction :…………………………………………………………………………………3
Systématique :………………………………………………………………………………3
Caractéristiques physiques :………………………………………………………………3
Répartition géographique et habitat :…………………………………………………….. 4
Alimentation :…………………………………………………………………………………5
Mœurs :……………………………………………………………………………………….6Reproduction :..............................................................................................................6
Indices de présence :………………………………………………………………………..7
Pathologies :………………………………………………………………………………….8
Statut juridique :………………………………………………………………………………8
Bibliographie :………………………………………………………………………………...9

Introduction
Jadis nommé goupil son non actuelle lui vient d’un personnage derécit : les roman de renard. Sa faculté d’adaptation lui à permis de survivre à de nombreuse campagne d’extermination. Cette même faculté qui lui permet aujourd’hui d’être présent sur tout le continent Eurasien et sur toute la surface d’Amérique du nord.

Systématique
Règne : animal
Embranchement : vertébrés
Classe : mammifères euthérien
Ordre : carnivores
Famille : canidés
Genre : VulpesEspèce : vulpes

Caractéristiques physiques
La taille de son corps varie de 90 à 125 cm de long (la queue pouvant faire entre 30 et 50 cm) pour une hauteur au garrot de 35 à 40 cm et d’un poids oscillant entre 5 et 6 kilos.
Le dimorphisme sexuel reste peu marqué cher le renard roux, la femelle est plus petite de quelques centimètre et un peu plus légère que le mâle.

Reconnaissable principalementà sa robe rousse et sa queue touffue blanche en extrémités, le renard roux possède un museau fin et allongé. Ses oreilles pointues se termine se termine par une tache noire. Son corps en fuselé repose sur de courtes pattes. La gorge le ventre et la partie basse de la tête sont blancs. La teinte du pelage peu varié du beige au marron foncé.

Répartition géographique et habitat
Présent dansl’hémisphère nord sauf en Crète et en Islande, il a colonisé tout le continent eurasien. On le rencontre également dans certaine régions d’Afrique du nord et au sud de l’Australie où il fut introduit pour lutter contre l’effarante population de lapins dans cette région.

En France il est présent dans chaque région à raison d’un individu au km² en moyenne.
Sa faculté d’adaptation ornorme lui à permis de coloniser tout les milieux : on le rencontre sur tous les littoraux, en milieu urbain, à des altitudes de 2500 m, dans tous les milieux forestiers…
Il affectionne malgré tout les milieux semi ouvert tel que les lisières, petits bois, boccages, haies …
Son territoire peut couvrir une surface variant en 50 et 600 ha. Généralement ces territoires sont occupés par un coupleavec leur portée. Ils vivent soit dans un terrier creusé par leurs soins soit ils occupent le terrier d’un blaireau (cela ne dérange nullement ce dernier). En zone urbaine son terrier se situe dans les jardins, sous des planchers, dans des mansardes… Ils arrivent qu’ils pénètrent dans les maisons par des chatières et quand il y trouve un lieu caché il est possible qu’il y élève des petits !Bruyants, ils peuvent constituer une nuisance pour les habitants.

Un terrier de renard

Alimentation
De caractère opportuniste et omnivore Vulpes vulpes adapte son régime alimentaire en fonction de ce qu’il trouve et des saisons. La base de son alimentation est constituée par les rongeurs tels que les campagnols. Plus rarement il lui arrive de consommer des proies plus importantes(lapin de garenne notamment) si ces dernières sont affaiblies. Il consomme régulièrement des baies et des fruits. Charognard il consomme volontiers les cadavres qu’il peut trouver. Il arrive parfois qu’il s’attaque à des élevages de poules ce qui lui donne une mauvaise réputation.

Mœurs
Bien qu’il soit plutôt nocturne, il n’est pas rare d’apercevoir un renard roux en...
tracking img