Le rendez-vous des civilisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le rendez-vous des civilisations

Ce livre répond au choc des civilisations de Huntington. Il s’appuie sur des indicateurs sociaux qui laissent penser à un « rendez-vous des civilisations ». Pour ce faire, les indicateurs démographiques de grande échelle sont utilisés. Ils témoignent d’un rendez-vous des cultures et une d’une universalité de l’histoire.

Les pays musulmans dans le mouvementde l’histoire

Les tx d’alphabétisa° progressent sur tte la planète et tendent à prouver que tous les pays marchent ds le même direction. Cela infirme l’hypothèse d’une humanité segmentée. S’il existe des décalages selon les pays, il ne semble pas exister d’exception et encore moins d’exception musulmane.
La diffusion du ctrl des naissances est un élément fondamental de la transi° vers lamodernité. Là encore, le monde musulman suit un processus global. L’analyse stat met en relief le rôle important et primordial des fê et des hô ds le ctrl des naissances.

Il existe toutefois une variable supplémentaire de mentalité : le fait religieux. Il apparaîtra au détriment de la théorie des conflits des civilisa° que l’Islam n’est pas en mesure d’empêcher ni même de freiner la baisse de lafécondité et ainsi la course à la modernité. La religion offre aux individus un sens à la vie et les systèmes religieux des pop° nbreuses sont par nature populationnistes. Contrairement au christianisme, l’Islam est plus tolérant aux plaisirs, à la contraception, l’attitude générale des grdes religions est d’encourager la reproduction cô applica° du plan divin. La coïncidence entre effondrementdu religieux et diffusion du ctrl des naissances est frappante (En France après 1789, la fécondité s’effondre, c’est le cas ds d’autres pays Européens). Le franchissement du seuil d’alphabétisation reste une condition nécessaire. Mais en Turquie, au Maroc, en Algérie, le niveau de fécondité restent inférieurs à 2, malgré la forte présence de l’Islam : il apparait que celui-ci ne fait pas obstacle àla transition démographique. Néanmoins, il n’y aucune contradiction à ce que le monde musulman connaisse une laïcisation et que l’Islam ne soit qu’un moment de son histoire. La déchristianisa° ne s’est pas faite en un jour. Il se peut que les pays musulmans voient leur fécondité baisser à cause d’un « désenchantement »

Crises de transition

La chute de la fécondité et l’alphabétisationcroissante des opo° ouvrent la voie à la modernité mais aussi au développement économique. L’apprentissage de la lecture et de l’écriture rend les pop° plus savantes mais aussi plus conscientes : ceci provoque des déséquilibres qui augmentent la propension à s’autodétruire. Ce phénomène est analysé chez Durkheim dans Le Suicide : les pop° alphabétisées se suicident plus que les autres. Dans le mondearabe, les progrès culturel déstabilise les pop°, les rela° d’autorité dans les familles, désorientent la pop°, sont destructrices. Les troubles qui agitent l’Islam ne sont en aucun cas dus à une essence particulière de l’Islam : il s’agit d’un choc des mentalités du aux révolutions en cours. L’erreur traditionnelle est de présenter les crises idéologiques et religieuses comme des régressions : cesont en réalité des transitions vers la modernité dont le propre est de déstabiliser les pop°, les idéologies, les régimes. Les violences qui agitent l’Islam today ont les mêmes causes que celles qui agitaient en Europe. « Notre époque célèbre la mémoire mais pratique l’amnésie ».

La famille arable et la crise de transition

Des structures familiales diversifiées organisaient les sociétésantérieures et cela explique la variété du processus de transition. La famille arabe classique est patriarcale et endogame. C’est un système clos et chaleureux, extraordinairement résistant. L’endogamie protège les femmes dans une structure familiale forte. Le système familial arabe protège les individus. La famille arabe se caractérise par un système d’autorité coutumier en face duquel...
tracking img