Le renouveau urbain du 11e au 13e

Pages: 5 (1178 mots) Publié le: 9 décembre 2012
La chute de l’Empire romain en 476 et les multiples invasions barbares transfèrent le pouvoir dans les campagnes. Avec la révolution agricole du XIe siècle, les villes connaissent un véritable renouveau économique, politique et religieux en Europe. Au Moyen-Âge, on appelle « ville » tout espace comportant une église, un château et une muraille. Mais comment la ville est-elle redevenue siimportante et quelles sont les conséquences d’une telle croissance ? Pour le savoir, nous expliquerons l’organisation des villes médiévales, puis quel est le renouveau des activités économiques de l’époque. Enfin, nous observerons les nouvelles perspectives pour les bourgeoisies urbaines naissantes.

Si la mise en place du pouvoir féodal permet de mieux contrôler et protéger la population, larévolution agricole crée de meilleurs rendements et produit même un surplus ! Ainsi, le peuple est mieux nourri et la population passe de 22 millions à 54 millions du XIe au XIIIe siècle. Dans le bourg médiéval, les bâtiments s’organisent autours des églises ou du château, dans le but d’obtenir une protection religieuse ou physique. L’un des éléments majeurs constituant la protection physique est lamuraille. On entre dans la ville par des portes gardées nuit et jour, et les voyageurs et les marchands payent une taxe pour y accéder. Pour habiter le bourg, il faut se situer à l’intérieur des remparts. De ce fait, les villes comportent des rues très étroites, sales et sombre et leur n’est tracé presque jamais rectiligne : les ordures et les eaux usées sont jetées dans la rue, entraînant desépidémies. L’étroitesse des rues engendre de gros risques d’incendie, d’autant plus que la plupart des maisons sont en bois. Les habitants doivent éteindre les lumières lorsque sonnent le couvre- feu. Les maisons à façades étroites s’élèvent en hauteur sur plusieurs étages. Chaque étage est avancé au-dessus de l’étage inférieur. Les murs sont constitués d’une armature de pans de bois (colombages) et detorchis. La couverture des toits est faite de chaume ou de lattes de bois. Le population des villes augmentant rapidement, les remparts sont souvent agrandis. Les places des villes sont des lieux très importants et très rares à cause du tissus urbain serré : on y trouve les fontaines et les puits pour l’approvisionnement en eau potable, ainsi que le bureau de change. C’est là que les foires, lesspectacles ou les fêtes se tiennent. Les commerçants, eux, habitent au rez-de-chaussée des maisons, et une rue correspond à un corps de métiers (on trouve de nos jours des traces de cette organisation : « rue du commerce », « rue des orfèvres »…). Leur activité est florissante, grâce à une forte augmentation de la population.

Grâce à un meilleur rendement des terres, les famines disparaissentpresque totalement, et les paysans produisent un surplus. La population augmente, entraînant une demande croissante en biens de consommation. Ainsi, à partir du XIIe siècle, le commerce est en plein essor : le surplus que permet la révolution agricole crée des marchandises, les foires se multiplient et deviennent de grands rassemblements pour tous les marchands du monde connu : les produits du nord etdu centre de l’Europe (or, cuivre, laine, draps…) sont échangés avec des produits méditerranéen, orientaux, asiatique (soie, épices…). Les voies commerciales se développent : suite aux croisades, les hommes se déplacent avec plus d’assurance, sur terre comme en mer. Des pistes caravanières et des routes maritimes rejoignent l'Inde, le Sud-est asiatique et la Chine. De plus, le système féodal oùles marchands achètent des sauf-conduits (document délivré par un seigneur accordant sa protection) et la mise en place de la « paix de Dieu » instaure une certaine sécurité sur les routes, mieux entretenues grâce à la mise en place des péages. L’expansion des échanges suppose que les commerçants maîtrisent de nombreuses langues pour pouvoir vendre ou acheter, ce qui nous éloigne de l’image...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • sociétés et cultures urbaines du 11e au 13e
  • Societe medievale 11e 13e siecle
  • Fiche le renouveau urbain
  • Renouveau urbain et féodalité
  • projet de 11e
  • Marseille et son renouveau
  • Le renouveau augustéen
  • le renouveau Biterrois

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !