Le retour au desert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (496 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé d'un extrait de la piéce de theatre "Le retour au desert"

Une scène brutale :
a) un drame familial 
Deux frères et sœurs se déchirent à propos d’une maison. La disputerévèle les enjeux des problèmes de familles : Mathilde parle de la femme d’Adrien en disant « ce qui te sert de femme », elle renie son père décédé : « La mémoire de mon père, je l’ai mise aux ordures »,Adrien juge le passé de sa sœur : « Tu n’es qu’une femme, une femme sans fortune, une mère célibataire, une fille-mère »…
b) l’agression comme mode de communication
Le mode de dialogue estl’agression verbale et physique.
-violence verbale : les personnages s’insultent (« Pauvre folle »), se blessent (« on te cracherait au visage et on t’enfermerait dans une pièce secrète pour faire comme si tun’existais pas »). Les sentiments entre les personnages sont très brutaux : « cela est déjà très sale tout seul. »
-violence physique : présente dans les didascalies : « Edouard retient sa mère,Aziz retient Adrien. », « Aziz entraîne Adrien, Edouard entraîne Mathilde. Mais ils s’échappent et reviennent.».
c) Le reflet de la société.
Cette pièce est ancrée dans une époque précise, celle de laguerre d’Algérie : cette violence excessive n’est que le miroir d’une période de trouble, et prend les forme de la société.
Transition :
Si le sujet reste quelque peu classique (conflits entrefrères et sœurs, dénonciation des violences pendant la guerre, etc.…), l’extrait de cette pièce s’inscrit dans une écriture contemporaine particulière.
II. Une Ecriture contemporaine.
a) Uneécriture théâtrale originale
Habituellement, une scène de dispute familiale ne se compose pas de cette manière : en effet, si les marques d’oralité ponctuent l’extrait (interrogatives, interjections : « Ehbien oui », phrases averbales, …) et accentuent le réalisme, une force poétique se dégage de ce dialogue aux préoccupations « quotidiennes ». Entre violences physiques et verbales, viennent...
tracking img