Le rire dans fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1737 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le rire dans Fin de partie

Préambule :

« Fin de partie est tragique, cruel, violent, mais surtout comique ; si on ne le voit pas, on rate toute la pièce. » Pierre Chabert

« Beckett réussit le prodige de tenir ensemble le tragique et le grotesque, en alliant des visions ou des allusions bouffonnes [...] à une réflexion implicite sur le tragique de la condition humaine. » (Fin de partie[Samuel Beckett] - Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009 )

Quelques définitions pour analyser les formes de l’humour et du comique

Blague ou histoire drôle : elle se réalise dans le récit d’histoires brèves, racontées avec rapidité, et dont tout l’effet repose sur une chute, qui se veut aussi surprenante que savoureuse.
Burlesque : (nom masculin et adjectif) Le burlesque est ungenre littéraire en vogue au XVIIe siècle (vers 1640-1660). Le burlesque est caractérisé par l'emploi de termes comiques, familiers voire vulgaires pour évoquer des choses nobles et sérieuses. « Burlesque » se dit aujourd'hui couramment pour désigner un comique exagéré, extravagant qui repose généralement sur un décalage entre la tonalité et le sujet traité dans un texte. Voir aussi grotesque.Calembour : Jeu d'esprit fondé soit sur des mots pris à double sens, soit sur une équivoque de mots, de phrases ou de membres de phrases se prononçant de manière identique ou approchée mais dont le sens est différent. Jeu de mots fondé sur la différence de sens entre des mots qui se prononcent de la même manière (par exemple personne alitée et personnalité).
Comique : quelles qu'en soient les formes,c'est toujours d'un décalage qu'est fait le comique : décalage entre la souplesse du vivant et le mécanisme d'une situation; décalage entre l'apparence de sérieux et le ridicule ou l'énormité du propos. Le comique est toujours pour cela, à des degrés divers, dominé par un registre parodique. Il manifeste ce décalage par l'alliance de termes de registres de langue différents, par les jeux de mots,l'utilisation incongrue d'un vocabulaire et d'une syntaxe. Le comique st une catégorie toute en nuances et ouverte sur tous les aspects de notre condition, jusqu’à sa rencontre avec le tragique.
Farce : (féminin, du latin farsa, « petit intermède comique introduit dans une pièce sérieuse ») Ancêtre des comédies modernes, la farce est apparue à la fin du XIVe siècle. C’est une comédie souventcourte et en vers, fondée sur les jeux de scène, et dont le niveau de langue est familier. Le but est de faire rire le public, au moyen d'un comique grossier (bons mots, injures, coups, etc.). Les personnages de la farce sont peu nombreux, et l'intrigue est généralement simple et repose sur la tromperie : mari trompé et femme infidèle, médecin charlatan, trompeur trompé, etc. On parle désormais d’un« comique de farce », lorsque tous les moyens sont permis car le seul critère du succès réside dans l’intensité du rire. Le rire est immédiat, physique, grossier.
Gag (terme cinématographique) : effet comique rapide, burlesque
Grotesque : Qui prête à rire par son côté invraisemblable, excentrique ou extravagant.
Humour : Forme d'esprit railleuse qui attire l'attention, avec détachement, sur lesaspects plaisants ou insolites de la réalité.
Le théâtre contemporain est en décadence parce qu'il a perdu le sentiment d'un côté du sérieux et de l'autre du rire (...). Parce qu'il a perdu d'autre part le sens de l'humour vrai et du pouvoir de dissociation physique et anarchique du rire (Antonin Artaud, Le Théâtre et son double, 1938)
Le mot humour, apparu tardivement en Français, n’est admispar l’Académie français qu’en 1932. Ce mot recouvre différente réalités selon les langues, c’est-à-dire que, selon les cultures, l’humour ou l’idée qu’on s’en fait sont appréhendés différemment. En ce sens, l’humour est propre à une nationalité, une région, une communauté, un cercle familial ou un cercle d’amis.
Humour noir : Humour qui se manifeste à propos d'une situation, d'une manifestation...
tracking img