Le rire dans fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Rire dans Fin de Partie

Introduction : Le rire c’est « du mécanique plaqué sur du vivant ». C’est bien l’impression que nous donne les personnages de Fin de Partie qui semble rire d’un rire nerveux voire forcé. Du début de la pièce, pendant la pantomime de Clov rythmée de « Rire bref » jusqu’à la fin de l’œuvre le rire et le comique jalonne le texte. Quel est donc la nature et le rôle durire dans Fin de Partie ? A travers des ressorts comiques variés, nous verrons que nous sommes face à un comique tragique qui est une forme de comique très particulière à Beckett. Enfin nous étudierons le rire des personnages.

I – Des ressorts comiques variés

a) Comique de situation/ de geste

Le comique de geste : une ressource proprement théâtrale mais qui évoque ici souvent le cinémaburlesque (Charlie Chaplin ou Buster Keaton) par la mécanique des corps ou son excentricité, ainsi que la succession sans enchaînement nécessaire de brefs épisodes comiques qui s’apparente au «gag» :

• Didascalie initiale : aller-retour de Clov, jeu avec l’échelle. Une mécanique des corps qui évoque le cinéma burlesque : Charlie Chaplin ou Buster Keaton.
• Clov se grattant « le bas-ventre des deuxmains » (p. 48) puis renversant toute la poudre insecticide dans son pantalon ... (p. 49).
• « Hamm : Va-t-en / Clov (ne bouge pas). / Hamm : je croyais que je t’avais dit de t’en aller/ Clov : J’essaie (p.26) »
• Hamm demande à Clov de le placer au centre de la pièce alors qu’il est aveugle.
• Comique des personnages car ressemble aux clowns « teint très blanc, teint très rouge »
• Lapremière sortie, totalement incongrue, de Nagg et Nell de leur poubelle; La scène de négociation de l’écoute contre une dragée; La scène où Hamm, le maître tyrannique, caresse son chien et lui parle comme un vrai petit chien (rare moment où il exprime de l’attention pour...une peluche); Nagg, vieillard, réclamant sa bouillie comme un enfant puis sa réaction lorsque, dans le récit de Hamm, le mot«bouillie» est prononcé...
• Précision sur des détails insignifiants « Nagg : on t’a changé ta sciure ? / Nell : Ce n’est pas de la sciure (Un temps.) Tu ne peux pas être un peu précis, Nagg ? / Nell : ton sable alors. Quelle importance ? / Nell : C’est important. » (p.30)
• Décrédibilisation aussi de l’amour : Nell et Nagg sont dans des poubelles et ne peuvent même plus s’embrasser. Ils peuventseulement partager un biscuit « Nagg : De biscuit. Je t’en ai gardé la moitié. (Il regarde le biscuit. Fier.) Les trois quarts. Pour toi. Tiens. » // Enfants.

b) Comique de mots

Le comique de mots : jeux de mots, langage et sujets bas..., typique de la comédie, voire de la farce :
• (p. 27) Nell : « Qu’est-ce que c’est, mon gros. (Un temps.) C’est pour la bagatelle ? », (p. 49) : le jeu de motssur la puce : «coïte/ coite/ baisés» = Un langage grossier qui surprend (voir aussi «con» p. 100, «putain», p. 94, «conneries» p. 108 ...)
• Les pastiches grossiers : du quatrain amoureux (p. 105), que Clov conclut par «Dis-lui combien je suis emmerdé» ou des propos du Christ dans la quatrième tirade de Hamm : «Léchez-vous les uns les autres.»
• Pléonasme : « Si je ne tue pas ce rat, il vamourir » (Clov, p. 88).
• L’humour : Rôle des objets décrédibilisés : Le réveil ne sert plus a donner leur mais simplement de donner satisfaction aux personnages lorsqu’il écoute sa musique « Clov : La fin est inouï / Hamm : je préféré le milieu » (p.65)
• Une blague : (p. 34-36). Blague de Nagg : Enoncé comique en soi, dont l’effet repose sur la chute mais aussi le ton, la manière de raconter(mimiques, accents...).
• Bien sûr, le comique de répétition : « Je te quitte » « Ce n’est pas l’heure de mon calmant »…
• Jeu sur les mots :
- (p. 35) transformation de l’expression dans la blague de Nagg : « de faufil en aiguille »
- Sur le sens propre et le sens figuré, alliant mot et gestes, (p. 77) :« Clov : (se redressant doucement). J’essaie de fabriquer un peu d’ordre. / Hamm : Laisse...
tracking img