Le rire de bergson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (726 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
« Que signifie le rire ? Qu'y a-t-il au fond du risible ? » questionne Bergson dès les premières pages de son essai Le Rire. On comprend alors aisément que cet ouvrage s'intéresse à l'origine durire, ses significations, ses composantes et les situations qui provoquent l'effet comique.
On y découvre, non sans un certain plaisir, un Bergson à la fois psychologue, sociologue, philosophe de l’artet moraliste qui écrit Le Rire dans une intuition et une écriture d’une simplicité extrême qui en font un chef-d’œuvre unique. Ainsi le comique est analysé, parfois avec humour, tout au long des troischapitres qui divisent l'ouvrage. Bergson s'intéresse entre autres au comique des formes, des mouvements, de caractère, de mots, de situation ainsi que du rôle du rire dans la vie sociale.

Pourune pleine compréhension du comique il est intéressant d' en noter trois caractéristiques. Tout d'abord «  Il n'y a pas de comique en dehors de ce qui est proprement humain », ainsi l'homme est seulà rire et il rit de sa condition. L'auteur soutient que le rire demande une certaine « anesthésie du cœur » car il faut se détacher un instant de la dure réalité pour que les drames de la vieapparaissent soudain comme une douce comédie. Enfin il est essentiel de noter que le rire « est toujours le rire d'un groupe », qu'il sous entend une complicité entre les rieurs.
Bergson donne unedéfinition très importante du rire. En effet, ce dernier serait du « mécanique plaqué sur du vivant » c'est à dire une rupture dans le mouvement souple de la vie. la mécanisation de la vie est d'ailleurs à labase du rire de situation. Le comique de caractère est le résultat de l'asociabilité de la victime auquel s'ajoute l'insensibilité du spectateur.
Le comique de mot nait du quiproquo entre le senspropre et le sens figuré: "On obtient un effet comique quand on affecte d'entendre une expression au propre, alors qu'elle était employée au figuré. Ou encore : Dès que notre attention se concentre...
tracking img