Le rire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7312 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE RIRE CHEZ L’HUMAIN

Définition

On peut concevoir le rire comme un mode de communication non verbale, que l’on exprime par un mouvement de la bouche et des muscles du visages, accompagné d’expirations saccadées plus ou moins sonores. Il transmet des messages affectifs, comme la joie, le plaisir mais aussi l’hostilité ou l’angoisse, répondant à des stimulations sociales ou dépendantes durieur. Universel, il relève d’un programme moteur génétiquement déterminé, élaboré au cours de l’évolution des espèces.
Désormais les scientifiques ont la possibilité de savoir ce qui se passe dans notre système nerveux pendant toutes les étapes du processus du rire. Si bien qu’aujourd’hui, la science en sait enfin plus sur ce comportement qui s’empare de nous pas moins de 6205 fois par an.

Lerire peut faire plus mal qu’un coup de poing ou qu’une insulte. Certains rires blessent, certains rires claquent comme des gifles, d’autres font monter les larmes aux yeux et éclater en sanglots. On peut anéantir quelqu’un avec le rire.

Savoir si, oui ou non, le rire est une spécialité de notre espèce intrigue et passionne depuis longtemps. Grâce à la technique de l’IRMf (Imagerie par RésonanceMagnétique fonctionnelle), on peut maintenant cartographier le fonctionnement du cerveau pendant le rire en temps réel.

Le parcours débute dans l’hémisphère droit du cerveau, qui dirige la perception globale des objets qui nous entourent. Dans ce circuit, une zone du cerveau joue un rôle clé : celle située au niveau du cortex préfrontal médioventral.
Les neurologues en ont découvertl’importance en 2001 : ils ont remarqué que les victimes de lésions à ce niveau ne comprennent pas les plaisanteries. Chez certains, le rire est même totalement inhibé. Le cortex préfrontal médioventral est directement relié au système cérébral responsable de la sensation de plaisir, dit « circuit de la récompense ». Et notamment au noyau accumbens, petite zone du centre du cerveau qui est sollicitée pendantla lecture de dessins humoristiques.
Le cortex préfrontal médioventral transmet ensuite un influx nerveux au système limbique, siège des émotions. Par l’intermédiaire de l’hypothalamus, qui gère les sensations de plaisir et de déplaisir, ce système va ajuster l’intensité de la réponse émotionnelle en fonction du message reçu par le cortex.

Enclenché, le rire gagne du terrain, à la manièred’une onde qui va parcourir tout le corps. Il commence par un sourire : le grand zygomatique et les muscles orbiculaires redressent les commissures des lèvres et des pommettes, les yeux se plissent. La circulation sanguine au niveau des petits vaisseaux superficiels du visage s'accélère, la peau est lissée. Puis, une quinzaine de muscles faciaux se contractent, notamment le dilatateur des narines,qui d'ailleurs nous fait pleurer de rire ; ainsi que les muscles du thorax et du larynx. A force de rire, le cou libère ses tensions et le dos se décontracte.

Les muscles du cou et de l’épaule, comme les trapèzes et les sterno-cléido-mastoïdien, se contractent et se relâchent brutalement, les épaules sursautent, la tête se balance. A cet aspect physique s’ajoutent les réactions physiologiques desrieurs : visage qui rougit, pupilles dilatées, battements du cœur plus rapides et plus forts. Les poumons, en situation de surpression, rejettent des quantités d'air phénoménales à la vitesse de 100km/h. L’appareil respiratoire manque alors d’oxygène au début du rire. Pour s’adapter, les alvéoles pulmonaires se dilatent et les bronches s’ouvrent plus largement, augmentant ainsi la ventilation despoumons. Les échanges respiratoires sont 3 ou 4 fois plus importantes qu’au repos!

Le rire est provoqué par une stimulation psychique ou physique. Il permet de chasser l'accumulation des petits stress quotidiens. Il n'est pas très difficile de trouver les occasions de rire si l'on est d’humeur à les apprécier. Dans la rue, en bus, en métro ou en voiture, à son travail, à la maison......
tracking img