Le roi se meurt - la résignation, plan.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En quoi le personnage de Béranger est pathétique :

(Le roi: Les personnages de la pièce sont des personnages-types de la tragédie. On y présenteun roi (Bérenger 1er) et sa cour.

Le Roi, pour commencer, est un personnage noble. Il porte un sceptre, symbole de son pouvoir. Il a uncaractère puéril, il se conduit comme un enfant. Il a passé sa vie à s'amuser avec Marie, à faire la fête etc. Il n'a pas songé à mourir un jour. Il refused'ailleurs de voir la réalité en face lorsque Marguerite et le Médecin lui annoncent sa mort prochaine. Il prend ça pour une blague, une plaisanteriede mauvais goût puis comme une information qu'on lui répète depuis très longtemps. Après quoi, lorsqu'il se rend compte que son destin ne peut enêtre autrement, il dévoile un caractère encore plus enfantin, capricieux et égoïste. Il désespère et refuse de mourir. Mais le temps passe et ilcommence à se résigner, doucement. Vers la fin, il oublie tout son entourage, se recentre sur lui-même et accepte son sort.)

I. Béranger avoue sonimpuissace
- 1) Le roi a peur
- 2) Invocation au soleil
- 3) la résignation

II. Appel à la sympathie (pathos)
- 1) demande de pitié à sonégard
- 2) apitoiement sur sa personne
- 3) constat d'échec
- 4) il implore, demande de l'aide

Dan cet extrait Bérenfer s'approche de laresignation, il prend consicence de son impuissace et appelle au pathétique (impregne le texte)
--> reste à couper les liens avec la réalité.
tracking img