Le roi se meurt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (681 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ntroduction:

Le sujet de l'exposé est une pièce de théatre: Le roi se meurt (1962) de Eugène IONESCO
(1909-1994). Cette pièce de théâtre n'est pas une pièce de théâtre classique ellemélange les registres notamment le comique et le tragique, tragique moderne teinté d'absurde. Cette pièce tragique et comique est une pièce qui tente d'exorciser l'angoisse de la mort, mais c'est aussi uneméditation sur celle-ci, une pièce métaphysique, elle peut toucher individuellement et universellement. Dans cette pièce on trouve 6 personnages : le Roi Bérenger, ces deux femmes Marguerite etMarie, le médecin, Juliette et le garde. La pièce est divisé en quatre parties qui ferons nos quatre axes: avant l'annonce de la mort est la pièce, la peur de la mort, la colère, la résignation. Nousallons développer dans cette exposé l'aspect comique de ces quatre axes.



Avant même le commencement de la pièce on peut apercevoir l'aspect comique, burlesque de la pièce. Un médecin quimultiplie les disciplines, chirurgien, bourreau, bactériologue , de même pour Juliette, femme de ménage, infirmière. Cette abondance de discipline diminue le sérieux des personnages et les rendsmoins crédible, dans les personnages il n'y a qu'un seul garde ce qui montre la pauvreté de la cour du roi et le rend lui aussi moins crédible.
La présentation du décor est incompréhensible la salle dutrône est « vaguement délabrée »,  « vaguement gothique » le mot vaguement est répété, la description est imprécise,on a l'impression que c'est une parodie, une mauvaise imitation.
La musiqueest dérisoirement royale, c'est encore une imitation « imitée d' après les levers du Roi du XVIIe siècle. Cette présentation du décor est complète mais n'informe en rien sur le vrai décor a placer. Legrand nombre de porte apportera la confusion dans les personnages est donc un effet comique.
La présentation des personnages au début de la pièce est inspirée du cérémonial d'entrée de cour, une...
tracking img