Le roi se meurt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3813 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Eléments d’étude pour
Le Roi se meurt de Ionesco
Pour le texte de Ionesco voir l’édition en folio
Présentation de la pièce écrite et de la vidéo

Ionesco et le théâtre :
La première pièce jouée en France (reprise et traduction d’une pièce écrite en roumain L’anglais sans professeur) = La Cantatrice chauve (écrite en 1949, jouée en 1950 au théâtre des Noctambules mise en scène par NicolasBataille).
Dès l’année suivante, La leçon (1951). + Expliquer ce qu’est le théâtre de la Huchette (depuis 1952 les deux pièces jouées tous les soirs)
Viennent ensuite (liste non exhaustive) : Les Chaises (1952) ; Victimes du devoir (1953) ; Amédée ou comment s’en débarrasser (1954) ; Tueurs sans gages (1959) ; Rhinocéros (1960) ; Le Roi se meurt (écrit et monté en 1962) ; Le piéton dans l’air(1963) ; Jeu de massacre (1969)
En 1956 Ionesco a écrit « Finalement je suis pour le classicisme…Je puis dire que mon théâtre est un théâtre de la dérision. Ce n’est pas une certaine société qui me paraît dérisoire. C’est l’homme ». 20 ans plus tard continue de revendiquer le terme de « théâtre de la dérision » (Pléiade p. LXXXII)
N.B. : Auteur aussi de romans (dont Un formidable bordel,transposé ensuite au théâtre), de nouvelles + divers écrits théoriques : Entretiens avec C. Bonnefoy ; Notes et contrenotes ; Journal en miettes ; Présent passé, passé présent etc.
Présentation de l’œuvre écrite :
(Notes à partir de la Pléiade)
Dans « notes sur le théâtre », Ionesco confie « j’ai toujours été obsédé par la mort. Depuis l’âge de quatre ans, depuis que j’ai su que j’allais mourir,l’angoisse ne m’a plus quitté. C’est comme si j’avais compris tout à coup qu’il n’y avait rien à faire pour y échapper et qu’il n’y avait plus rien à faire dans la vie […] j’écris aussi pour crier ma peur de mourir, mon humiliation de mourir. »
Dans journal en miettes, il écrit : « la mort, c’est la condition inadmissible de l’existence ».
Thème obsessionnel qui est ici le sujet central de l’œuvre. Lescirconstances de l’écriture de la pièce viennent d’une hospitalisation prolongée de Ionesco. Volonté d’exorciser sa hantise. Conçoit son projet comme « un essai d’apprentissage de la mort ». Titre d’abord choisi pour la pièce = Cérémonie. Il y a de fait qqch comme un rite initiatique dans cette pièce qui sacralise le trépas et lui ôte son caractère absurde.
La pièce est jouée le 15/12/1962 crééepar Jacques Mauclair au théâtre de l’Alliance française. Décor et costumes = Jacques Noël ; Georges Delerue pour la musique ; Tsilla Chelton pour la reine Marguerite, Reine Courtois (Marie), Jacques Mauclair pour le roi, Marcel Cuvelier (médecin), Rosette Zucchelli (Juliette), Marcel Champel (le garde). (v. liste dans le folio)
Critiques partagées parce que le sujet dérange profondément. Peu àpeu l’opinion tourne à l’avantage de Ionesco, en partie grâce à la publication de Notes et contrenotes qui explicite son esthétique (v. critiques p.1724-1725 en lire un ou deux).
En 1966, reprise triomphale au Théâtre de l'Athénée. Mise en scène: Jacques Mauclair. Nouveaux décors de Jacques Noël. Acteurs: Jacques Mauclair (le Roi), Tsilla Chelton (la reine Marguerite), Christiane Desbois (la reineMarie), René Dupuy (le médecin), Nicole Vassel (Juliette), Jean Saudray (le garde)

Présentation de l’œuvre enregistrée en vidéo
Issue du spectacle joué en 76/77 à l’Odéon (spectacle du Théâtre Français).
Mise en scène : Jorge Lavelli.
Décors : Max Brignens,
Musique : André Chamoux.
Acteurs : Michel Aumont (le Roi), Christine Fersen (Marguerite), Tania Torrens (Marie), MichelDuchaussoy (le garde), Catherine Hiégel (Juliette), François Chaumette (le médecin).
N.B. Jorge Lavelli a reçu, en 1977, le Prix de la meilleure mise en scène pour ce spectacle.
Qui est Jorge Lavelli ?
Né à Buenos-Aires en 1932. Etudes théâtrales à Paris au début des années 60.
En 63 commence sa carrière en remportant le grand prix pour sa mise en scène du Mariage de Gombrowicz (auteur polonais)....
tracking img