Le roi s'ennuie, "propos sur le bonheur" d'alain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (558 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Propos sur le bonheur, d’Alain.
Le Roi s'ennuie

Introduction:
Le Texte est extrait de « Propos sur le Bonheur » publié en 1911, le passage fait partie de « le Roi s’ennuie » écrit en 1908 parle philosophe Alain, un humaniste, qui réfléchit sur les comportements humains. Dans cet essai, il réfléchit de façon argumentative sur la notion de bonheur et affirme que celui-ci n’est pas quelquechose de donné mais qu’il faut le conquérir, et qu’il est donc lié à une forme de souffrance et de peine.

Plan:
I. Un texte qui utilise la stratégie et les procédés de l’argumentation
1)L’énonciation
2) La structure de l’argumentation

II. Un texte qui défend une idée du bonheur, une morale de vie
1) Une idée du bonheur
2) Une morale (= éthique)

Développement du plan:

I. Untexte qui utilise la stratégie et les procédés de l’argumentation

1) L’énonciation
• 1ere personne (ligne 2-31)
• utilisation impersonnelle de la 3eme (il est bon, on dit...)
• utilisation dela seconde (apostrophe...)
• subjonctif (ligne 37-fin)
• question oratoire (= rhétorique)( ligne 25/23/21)

2) La structure de l’argumentation
• structure classique
• thèse exposée dès la1ere ligne de façon explicite, puis dévoilée peu à peu dans le texte
• texte : 3 paragraphes qui développent chacun différent type d’argument
• utilisation d’arguments illustratifs, des argumentspar analogie (comparaison avec le paysan), des arguments d’expérience
• jeu sur l’opposition entre la vie active et la vie oisive

II. Un texte qui défend une idée du bonheur, une morale de vie1) Une idée du bonheur
• Manque Désir Bonheur (ligne 5-6)
• Les biens matériels ne suffisent pas au bonheur (ligne 14-15)
• L’homme a besoin d’action pour forger son propre bonheur, legagner (ex : le vieux roi symbolise l’ennui)

2) Une morale (= éthique)
• petit roi (enfant) + répétition énumérative : trop, trop, trop
• Alain pense que les enfants auxquels on accorde...
tracking img