Le role de la bance centrale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1212 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le rôle de la Banque centrale dans le phénomène du financement économique

Depuis la mise en place de la zone euro et la création d'une Banque centrale d'ampleur européenne, la politique monétaire des Etats membres échappe largement aux gouvernements nationaux, réduisant ainsi leurs moyens d'actions sur l'économie
En effet la Banque centrale, considérée comme la banque des banquescommerciales, contrôle à la fois le système bancaire et la masse monétaire, si bien qu'elle est une des institutions incontournables de l'économie contemporaine. Il fait alors aucun doute qu'elle ait participé, à plus ou moins grande échelle, à la désintermédiation du financement de l'économie, c'est à dire à une mise en contact direct des agents à capacités et à besoins de financement sur les marchésfinanciers.
Cependant quelles sont les variables économiques directement affectées par les décisions de la Banque centrale ? Quel impact a-t-elle sur la nature du financement de l'économie ?
Si les orientations de la politique monétaire pèsent sur les performances de l'économie, elles semblent également avoir participé à la désintermédiation du financement de l’économie.

1. la Banque centrale: acteur incontournable de l'économie contemporaine

L'importance de la Banque centrale peut s'apprécier à deux niveaux : non seulement elle possède une certaine capacité à stimuler la croissance économique mais elle peut également contrôler les dérapages inflationnistes.

A) l'activité économique peut être déterminée par la politique monétaire

Le système bancaire est dominé par laBanque centrale qui détermine, en grande partie la coût du refinancement des banques de second rang, et donc de manière indirecte le niveau des taux d’intérêt. Ainsi en orientant ces derniers à la baisse, la consommation des ménages et les projets d'investissements des entreprises peuvent être financés à moindre frais, par des emprunts bancaires. La Banque centrale peut ainsi relancer deux desprincipaux moteurs de la croissance économique. La période des "30 glorieuses" est caractérisée par un dynamisme économique durable et soutenu qui peut être expliqué par une politique monétaire au service de la croissance. En effet jusqu'au début des années 1980 le coût réel du crédit bancaire était très faible voir même nul ce qui facilitait l'achat de biens de consommation et de biens deproduction.
La Banque centrale semble donc bien en mesure de stimuler l'activité économique en facilitant le recours à l'endettement bancaire des agents à besoin de financement.

Cependant une telle situation peut provoquer une importance hausse de l'inflation, contraignant les autorités monétaires à revoir leurs priorités.

B) la Banque centrale contrôle et limite le niveau de l'inflation

Encontrôlant la masse monétaire, la Banque centrale est en mesure de maitriser le niveau des prix . En effet, l'inflation peut avoir une origine monétaire, c'est-à-dire qu'elle peut être le produit d'une quantité de monnaie en circulation trop importante par rapport aux capacités réelles de production de second rang. Ainsi, en augmentant le coût du refinancement bancaire, la Banque centrale peutdissuader les agents économiques à recourir à l'emprunt bancaire.
L'efficacité d'un tel mécanisme s'apprécie au regarde des politiques de lutte contre l'inflation mises en place en France de 1982 : une augmentation de 5 points des taux d'intérêt réel entre 1980 et 1986 a provoqué un ralentissement de l'inflation de l'ordre de 10 points sur la même période.

La Banque centrale joue donc un rôleimportant sur l'activité économique ; elle peut non seulement relancer la croissance en facilitant l'accès à la consommation et aux financements par le biais d'endettement peu onéreux, mais elle peut aussi contrôler les dérapages inflationnistes.

De plus, ces orientations différentes des politiques monétaires semblent peser sur l'évolution de la nature du financement de l’économie.

2. la...
tracking img