Le role de la femme en politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4773 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travaux personnels encadrés
Historique et Social

[Image extraite de la conférence sur « Femmes, Hommes, Quelle différence ? » au Palais des Congrès du mans]

Septembre 2009 à

Février 2010

Sommaire.

Introduction (page 3)

I. De nouvelles revendicationsde la femme au XXème siècle (page 4)

A. Dates significatives

B. Une évolution qui prend place (page 6)

C. Une parité qui s’affirme (page 8)

II. Evolution et situation actuelle (page 10)

A. La loi de la parité

B.Chiffres et conséquences (page 11)

C. Constat (page 15)

III. Avis de personnages importants (page 18)

A. Positions de politiciens

B. Citations célèbres (page 22)

Conclusion et Bibliographie(page 23-24)

Introduction :

L’histoire de la «femme politique» reflète une lente progression vers l’égalité des sexes. Le débat parlementaire de l’an 2000 sur la parité et le vote de la loi qui en résulte, a mis en évidence la profonde inégalité de la représentation politique entre les hommes et les femmes. Nous verrons si les revendications féministes, lesmouvements sociaux, et les lois pour la parité ont permis aux femmes de s'affirmer dans le paysage politique français à toutes les échelles.

I. De nouvelles revendications de la femme au XXème siècle

A. Dates significatives.

En 1901, les femmes peuvent pour la première fois participer aux élections du Conseil du travail puis en 1903 les femmes au Conseil supérieur du Travailobtiennent le droit de vote et d’éligibilité.

D'autres droits se succèdent par la suite :

En 1906, une proposition de loi sur le vote municipal des femmes est déposée par Paul Dussaussoy.

En 1909, Fondation de l’union française pour le suffrage des femmes dans un même temps, le rapport Buisson propose l'électorat et l'éligibilité des femmes dans les mêmes conditions que les hommes.

En1910, premières candidatures des femmes féministes aux élections législatives : Hubertine Auclert, Marguerite Durand, Madeleine Pelletier.

En 1913, Fondation du groupe des femmes socialistes qui entraîne la première candidature à la présidence de la République de Marie-Charlotte Denizard.

En 1914, 2400 manifestantes et manifestants suffragistes vont fleurir la statue de Condorcet qui défenditpendant la Révolution le droit de vote des femmes.

Un vote blanc est organisé en 1914 par «le Journal» qui va recueillir plus de 500 000 réponses favorables pour le vote des femmes.

En mai 1919, la Chambre des députés adopte pour la première fois une proposition de loi instaurant le vote des femmes (329 voix pour, 95 contre) mais le sénat refusera par la suite.

En 1922, Justine Godard faitune nouvelle proposition à la Chambre : vote limité aux femmes de plus de 30 ans. (modèle anglais de l'époque..)

En 1924 : Constitution d’un groupe des droits de la femme au sénat.

Ces différentes dates ont permis aux femmes de se faire une place dans la vie politique du pays et cette progression socio-politique va continuer…

B. Une évolution qui prend place.

Suite à cettecréation au sénat, les femmes revendiquent de plus en plus leur égalité envers les hommes :

En 1932, les manifestations se multiplient, de nombreuses féministes se présentent aux élections.

En 1936, la Chambre des députés se prononce pour la sixième fois pour le vote des femmes par 495 voix contre 0. Le gouvernement s'abstient. Le Sénat n'inscrira jamais ce texte à son ordre du jour.

Le 4...
tracking img