Le role joue par l’ecole face a la delinquance des mineurs

Pages: 5 (1123 mots) Publié le: 14 mai 2008
Sommaire

Vu le fait que le fleau de la delinquance juvenile a deja pour ainsi dire envahi nos societes, il est evidement qu’il serait preferable de trouver dans un delai aussi court que possible des solutions appropriees. Il ne fait desormais plus de secret que les principaux responsables de ce « banditisme » sont d’abord et avant tous les parents. Il est helas aussi evident que ces derniersune fois depasses par la situation, ont tendance a laisse le jeune delinquant abandonnee a lui meme. Alors face a cette situation, peut on trouver une solution intermediare. Est ce que l’ecole peut d’une certaine maniere faire face a ce fleau ? Si oui de quelles manieres ?

L’ECOLE : LA SOCIETE EN MINIATURE

Il est tres important de le rappeler ici car il est possible d’en tirer denombreuses lecons. Tres souvent le jeune delinquant ne se contente pas de « s’amuser » en dehors de l’ecole bien au contraire. L’ecole s’avere tres souvent est le champ d’experimantation par excellence. Comment torturer ses camaraddes de classes, leur voler de l’argent, pousser les pedagoges a l’extreme et c’est sans parler des multiples bagarres reglement de compte qui vont jusqu’a l’utilisation d’armesa feu. C’est triste mais il ne s’agit pas la des recits de soldats mais bel et bien d’enfants qui tres souvent n‘ont meme pas encore 14 ans.

Aussi triste que ce soit ,il convient malheuresement de reconnaitre que
« L’école, longtemps considérée à l’abri de la violence et de la délinquance, a mis en œuvre à partir des années 1980, tout un éventail de mesures pour tenter de traiter et prévenirces phénomènes. Toutefois, les moyens importants mobilisés ne seraient rien sans la volonté des personnes et des équipes à faire réussir leurs élèves, à modifier leurs comportements pour éviter la rupture scolaire et l’exclusion sociale. De sa place d’assistante sociale, c’est de cet engagement dont l’auteur peut témoigner, de leur créativité mais aussi des limites et des forces institutionnelles.»

our la majorite des jeunes delinquants et c’est desormais un fait etabli l’ecole ne represente qu’une perte de temps. Dans lamajorite si ce n’est la totalite des cas les jeunes delinquats sont aussi les pires eleves a l’ecole. Les echecs scolaires accroit encore en eux le sentiment qu’ils peuvent aisement se passer de cette institution et se lancer a la recherche d’argent facile

Est ildonc possible pour un pedagogue lorsqu’il se trouve en face d’un mineur qui non seuelement n’a pas peur de lui, mais ne le considere nullement comme une autorite. Pas grand chose, avouons le.

Toutefois cela ne signifie pas que rien ne doit etre fait. Car en fait dans la masse des delinquants, s’il est possible de sauver ne fusse qu’une minorite, cette tentative merite d’etre faite. De ce faitl’ecole se doit tout d’abord de montrer l’exemple.Le meilleur exemple ne peut etre montre que par les pedagogues. Il est en effet evident que que si le jeune delinquant se sent rejette et exclu pour quelque raisons que ce soient et s’il n’a pas la sensation d’etre aussi importants que ses camarades de classe, cela n’aura pas vraiment pour effet d’ameliorer la situation, bien au contraire. Etre ledernier de la classe est une chose, mais c’est encore pire quand tu lis dans les yeux de ton pedagogue une expression qui te fait croire que tu ne pouras pas mieux.

Bien sur que la position des pedagogues est souvent loin d’etre enviable, toutefois il n’en reste pas moins vrai qu’aussi perdu qu’il semble de prime a bord chaque « enfant » merite qu’on lui donne une chance. Le meilleur moyend’apprendre au jeune delinquant de le respect des autres est le le respecter.

« Nous devons à ces jeunes tout d'abord le respect, le respect à l'école, le respect dans la vie sociale. Ces jeunes qui n'ont jamais été respectés, même dans leur propre famille, comment pouvons nous leur demander le respect des autres et des institutions. Et pourtant c'est une demande qu'ils nous font : " ils veulent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le role de la famille face a la delinquance des mineurs
  • Inegalites sociales face a l’orientation : le rôle de l’ecole
  • Le role joué par l'ecole dans la socialisation
  • Le role a joué
  • Le rôle de la communication à l'école
  • role de socialisation à l'école
  • Le conte rôle à l'école primaire
  • L’incarceration des mineurs delinquants : panacee a la delinquance ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !