Le roman au 19e siecle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2480 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. INTRODUCTION :
Le roman est un récit en prose d événements fictifs se déroulant selon une certaine trame (généralement compliqué ou intense) en faisant intervenir un ou plusieurs personnages (à différence du conte où il y a très peux).
Ses origines se remontent aux civilisations méditerranéennes et orientales de l’antiquité, On voit l’essor de ce genre littéraire dans le monde entiergrâce a l’invention de l’imprimerie et la naissance du livre qui a permit que tous les classes sociales aient accès à ce genre.

2. CARACTERISTIQUES DU GENRE :
Dans le début du XIX siècle on voit l apparition des romans chargés de sentimentalismes, notamment avec l’apparition du roman historique, psychologique, poétique et social. C est dans cette époque qu’on expose les principalescritères de ce genre (lesquels ne vont pas changer jusqu’ au XX siècle) la division par chapitres, l utilisation du passe narratif et un narrateur omniscient.

Au début du siècle, le roman était un genre peu courant, et sans règles très précises et/ou strictes. C’était un genre assez libre, même les auteurs associaient leurs œuvres à d’autres genres, comme les poèmes épiques en prose, lesmémoires, etc. C’est dans la deuxième moitié du siècle que le genre devient important et dominant, grâce au développement de la presse. En effet, les romanciers, issues de la bourgeoisie, commencèrent à publier leurs écrits dans les feuilletons, publiés dans la presse ; Ces écrits étaient de longues histoires publiées par fragments, ayant de nombreux personnages, multiples péripéties …, le genre devienttrès populaire. Tel est sa puissance et son importance que de nouvelles règles de base sont créées : Récit en prose de longueur importante, qui raconte des moments de vie d’un personnage et comportant un part d’imaginaire. Grace a cette force, que le roman gagne, il y a de différents types de roman qui se déclenchent :

 Le roman autobiographique : c’est le roman du moi, écrit à la premièrepersonne du singulier. (Ce type de roman était déjà connu au début du XIXème siècle, mais on l’appelait pas sous le nom de roman, en effet ce genre n’était pas courant et développé dans la première moities du siècle). Ici l’auteur révèle son gout pour raconter l’intime, et se cache derrière un nom fictif. C’est un mélange entre le lyrisme et le narcissisme.

 Le roman historique : L’auteur meten scène un événement du passé, en regroupant des personnages, des faits imaginés et des actions historiques. Ce genre était en concurrence avec les romans-feuilletons publies dans la presse, ayant un grand succès dans la société du XIXème siècle.

 Le roman réaliste : L’auteur pain ici la réalité tel qu’elle est. Il crée un effet de réel avec la vraisemblance du décore, des personnages, desactions, et le gout pour le détail. De nombreux auteurs on définie le roman comme un miroir (Stendhal) et le romancier comme un historien du présent (Balzac), c’est une idée que Gustave Flaubert et Maupassant approfondissent dans la préface de Pierre et Jean. Mais à la fin du siècle, le réalisme commence à chuter il a était juge. En effet une attitude idéaliste réapparaît avec la religion (LéonBloy, Maurice Barrès…)

 Le roman social : Il suit les faits de la vie quotidienne et les vies des personnages principalement des classes moyennes et populaires concernant les rôles principaux dans l’histoire.

 Le roman naturaliste : Ce roman va suivre le courant du naturalisme. En effet, cette école littéraire cherche, à l’aide de la science, à montrer l’influence de la société sur lesindividus. Cette théorie apparait par le raisonnement du romancier Emile ZOLA. D’ailleurs, les œuvres appartenant au roman naturaliste, dénoncent et critiquent la société, et exprime la compassion envers les souffrances du peuple.

3. CARACTERES DU PERSONNAGE ROMANESQUE :

Dans le 19e siècle, le personnage est une personne fictive. En plus, il est essentiel pour le roman, car il provoque,...
tracking img