Le roman de renart

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Roman de Renart

Parodie de chanson de geste (entre 1170 et 1250).

Le Roman de Renart est un cycle de poèmes pour la plupart anonymes, composés à des époques diverses, depuis environ 1170 jusqu'en 1250 environ, et réunis au cours de ce même XIIIe siècle. Il apparaît comme une épopée animale ou, plus exactement, comme une parodie des chansons de geste et des romans courtois qui exaltaient lasociété chevaleresque. Il se présente sous la forme d'un recueil, incohérent et chaotique, de 27 narrations en vers octosyllabiques rimant deux à deux. Cet ensemble de 27 000 octosyllabes a été groupé en parties indépendantes, ou « branches », qui se sont cristallisées autour d'un thème central : la lutte du goupil (nom commun du renard en ancien français) et du loup, c'est-à-dire de la rusecontre la force brutale et niaise. La grande popularité de ce récit a fait que le nom propre de « renard » s'est imposé dans la langue, vers 1250, pour devenir le nom commun désignant le goupil.
Origines et décadence

Un lien de parenté existe entre le Roman de Renart et les fables d'animaux ou les récits issus, dans des conditions obscures, de la tradition populaire de l'Antiquité classique etrecueillis, à l'usage des écoles, dans des livres que le Moyen Âge a appelés isopets, du nom d'Ésope. Ainsi, Alcuin, au temps de Charlemagne, fut l'auteur d'un poème du Coq. Épopée dans laquelle les moines d'un couvent sont incarnés dans divers personnages d'animaux, le poème de l'Ecbasis cujusdam captivi per tropologiam (Moralité sur l'évasion d'un captif), qui date du Xe siècle et fut composé parun religieux du monastère de Saint-Èvre, à Toul, raconte le conflit du goupil et du loup. Celui-ci sera écorché, sur les conseils de son ennemi, pour permettre la guérison du roi. Un autre poème de la fin du XIe siècle, le De lupo, célèbre un loup pèlerin et moine. Dans l'immense (près de 6 500 vers) poème de l'Ysengrimus, sans doute écrit vers 1150 par un moine de Gand appelé Nivard, œuvre richede tous les thèmes et de tous les épisodes de l'épopée animale, chaque personnage s'élève jusqu'au type, en même temps qu'il est revêtu d'un nom : Reinardus le goupil, Ysengrimus le loup, Carcophas l'âne, Bertiliana la chèvre.
   Cependant, le Roman de Renart, tout en relevant des fables ésopiques et des contes populaires, révèle la création individuelle des auteurs conscients de la richessed'une production collective et spontanée due à la tradition orale. La partie la plus ancienne, la branche II, fut composée vers 1170 par Pierre de Saint-Cloud.
   Le noyau primitif du Roman de Renart a connu de nombreux développements : Renart le Bestourné (Rutebeuf), le Couronnement de Renart (anonyme flamand), Renart le Nouvel (Jacquemart Gellée) : les branches ne cessent de se développer et de semultiplier. Si certaines d'entre elles ne manquent ni de saveur (Renart mange son confesseur), ni d'invention (le Pèlerinage de Renart), peu à peu, cependant, la verve se fait rare et les successeurs attardés sont trop souvent dépourvus de naturel et d'invention ; au XIVe siècle, Renart le contrefait (vers 1330), racontera en soixante mille vers toute l'histoire du monde.

Satire de la sociétédu Moyen Âge
Épopée vivante, mi-sérieuse, mi-comique, où les animaux, avec des caractères et des noms d'hommes, vivent en société à la mode féodale, le Roman de Renart apparaît comme une satire de la société du Moyen Âge et une parodie des chansons de geste : éloge de la ruse contre la force brutale et niaise, c'est une sorte de revanche de la bourgeoisie contre les féodaux qui la méprisaient. Lasociété où Renart accomplit ses exploits est calquée sur la société féodale, avec le roi suzerain, Noble le lion ; les barons avides et brutaux, Grimbert le blaireau, Brun l'ours et Ysengrin le loup (ainsi que son épouse Hersent) ; Renart le bourgeois ; les gens d'Église, pédants et rapaces : Tiercelin le corbeau, Tibert le chat, Bernart l'âne et Musart le chameau ; les petites gens, Couart le...
tracking img