Le roman est un miroir que l'on promene le long du chemin

Pages: 2 (453 mots) Publié le: 21 novembre 2011
COMMENTAIRE DE TEXTE

Le texte intitulé « l’OMC consacre la supériorité industrielle des pays développés » est un entretien avec Sylvie Brunel, directrice scientifique d’action contre la faim dansle monde .Il parle de difficultés occasionnées par les accords de l’OMC.
La crise de 1929, l’égoïsme nationaux des Etats ont abouti à l’effondrement des économies et donc du commerce d’où lacréation du GAAT.
Face aux difficultés du GATT, qui n’arrive pas à rassembler tous les Etats, il a été mis en place l’OMC (organisation mondiale du commerce) en 1994. C’est l’organisationintergouvernementale, dirigée par les pays qui en sont membres ; elle met l’accent sur l’assistance des pays en développement à traves les aides et l’allègement de la dette, l’aide spéciale à la promotion desexportations et la coopération pour l’élaboration des politiques de développement.
Les PVD (pays en voie de développement) forment un ensemble hétérogène dans lequel les organisations internationalesclassent ces pays selon leurs niveaux de développement.
Les PMA (pays les moins avancés) regroupent les pays les plus défavorisés de la planète pour lesquels des mesures particulières doivent être prises.Les NPI (nouveaux pays industrialisés) n’ont pas de listes officielles.
De nombreux pays en voie de développement comme l’INDE, la COREE DU SUD, ou encore le MAROC et la TUNISIE se sont développésgrâce à l’usage massif de l’imitation et de la contre façon.
La prise de décision de l’OMC pour la protection de propriété intellectuelle entraine la baisse des gains de productivités au sein de sespays, d’où l’augmentation de la pauvreté à travers le chômage, l’augmentation de la dette, l’absence de nouvelle technologie et des personnes mieux formés.
Ainsi la relation ACP-UE peut devenir unréel espace de dialogue et de négociation de règle qui ne soient pas soumises aux seules règles du marché dans la mesure où, les relations sont favorable à tous. Tous les membres peuvent avoir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le roman, "un miroir que l'on promène le long d'un chemin" ?
  • le roman est un long miroir que l'on promene tout le long d'un chemin
  • Le roman : c’est un miroir que l’on promène le long du chemin stendahl
  • Un roman c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin
  • Un roman c'est un miroir que l'on promene le long d'un chemin
  • Le roman est un miroir qui se promene sur un grand chemin
  • Le roman est miroir se promenant le long d'un chemin
  • Le roman, miroir du chemin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !