Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1887 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet d'étude:

Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde

Fiche synthèse sur le roman: quelques éléments pour la dissertation au baccalauréat

Introduction

Tout sujet s'articulera nécessairement autour de trois pôles:

1.l'écriture romanesque en tant que telle (spécifique en tant que genre et différente de l'écriture théâtrale ou poétique) avec seS outilsspécifiques, le récit au passé, ou au présent, les descriptions, les dialogues, avec toutes les modulations possibles et la plasticité propre à ce genre (roman épistolaire, roman à la première personne, roman polyphonique - à plusieurs voix narratives, etc ... )
2.les personnages que Je roman met en place, leurs actions, leur identité, qui sont données à lire à travers le récit et les descriptions
3.laperception du monde qui résulte des deux points précédents. Perception qui est à la fois une vision (au sens subjectif), une représentation (un reflet) et une recréation (on ne représente jamais le monde tel qu'il est exactement).
Donc: même si le sujet semble n'évoquer qu'un seul point, ou les personnages ou la vision du monde, ou J'écriture romanesque dans sa spécificité, il faudra dans votreréflexion articuler les trois aspects: écriture romanesque, personnages et vision du monde.

1. Si le roman est une œuvre littéraire. il peut aussi être considéré comme une façon d'explorer à la fois l'homme et SeS multiples facettes. ainsi que le monde .

.

Ainsi chaque roman constitue-t-il de façon implicite ou explicite, et pour le romancier de façon

consciente ou inconsciente, une«vision du monde », ce que l'on appelle en allemand une « Weltanschaaung» (c'est un terme de philosophie). Toute théorie, philosophique ou scientifique, possède une« vision du monde ». Or, sans avoir recours à l'abstraction ou aux concepts comme on le fait dans "essai ou dans une œuvre philosophique, le roman élabore une réflexion sur le monde. On peut dire que le roman est la forme littéraireprivilégiée pour cette« vision du monde» grâce aux personnages qui vont évoluer dans ce monde et percevoir le réel. Ainsi, grâce aux personnages, à leurs façons d'analyser le monde et de réagir par rapport à lui et d'interagir, grâce à leurs sentiments et leurs pensées (grâce à la focalisation interne notamment), le lecteur va-t-il se faire une idée de la« vision du monde» élaborée par le roman. Lepersonnage joue ainsi le rôle d'un filtre, d'une focale (comme on dit en photographie), qui permet au lecteur d'ajuster sa vision. Seul le roman par son ampleur, ses descriptions, et son jeu de focalisations variables (interne, externe, omnisciente) permet d'atteindre cette dimension de vision du monde kaléidoscopique. C'est au lecteur à tourner le Kaléidoscope pour re-constituer le monde. On voit ladifférence avec le théâtre qui n'a pas un «objectif» aussi vaste - espace scénique plus restreint et pas de focalisation, tous les discours sont à égalité, à plat sur J'espace scénique face au spectateur. Pas de mise en perspective par la voix narrative. Ainsi Proust voit-jlle monde à travers la question de la mondanité, de la mémoire et de la vérité dans l'art. Chez Zola, le monde est analysé à traversle déterminisme de l'hérédité génétique; chez Sartre et Camus c'est la question ontologique qui est posée: qu'est-ce que l'être de l'homme?

1



2. Il est important de comprendre que représentation de l'homme et «vision du monde» sont liées.

La vision du monde ou plutôt les visions du monde, et les représentations de l'homme varient en fonction des époques et des idéologies. Selon lesépoques, l'homme va être défini comme une entité plutôt culturelle (l'homme est ce qu'il sait), ou plutôt sociale (l'homme est défini par la société, voire la classe à laquelle il appartient), ou psychologique (il est défini par son caractère), ou par ce qu'il possède (l'homme est ce qu'il a) ou par ses actions: tout dépend des valeurs que l'on considère comme essentielles à un moment...
tracking img