Le roman sujet: le romancier peut-il exprimer son point de vue sur la société par le récit de la vie amoureuse de personnages fictifs?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1258 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le romancier à un devoir, celui de faire rêver et de transporter ses lecteurs dans un autre monde. Mais il peut choisir la voie qu'il va nous faire emprunter, et par celle ci nous orienter vers une façon de voir et d'aborder son livre avec un point de vue qu'il aura prédéfini pour nous lecteur. Dans le cas des histoires d'amour, concernant des sujets fictifs, la question se pose: Le romancierutilise-t-il ces niaises histoires pour nous faire prendre conscience d'un enjeu plus important ? Utilise-t-il son pouvoir d'écrivain et l'emprise qu'il a sur ses lecteurs pour critiquer la société de son temps ? C'est ce que nous allons voir dans un premier temps en étudiant si il a la capacité de le faire, puis dans un deuxième temps si il peut tout faire, pour finir par comment il peut arriver àconcilier les deux.

Même si la réponse peut être nuancer un minimum, nous nous rendons compte que le romancier peut non seulement critiquer au travers d'une histoire d'amour fictive, mais surtout qu'il ne s'en prive pas. En effet tout au long de la grande histoire du Roman, nombres de livres comptant une histoire «à l'eau de rose» est en fait une critique de la société de l'auteur. L'exempledes Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos est un des exemples les plus frappants et sans doute le plus utilisé. En effet après une étude de l'?uvre nous pouvons nous rendre compte que celle ci, et donc l'auteur, met en avant non seulement les caractères frivoles de sa société en générale, comme la société d'apparence et d'hypocrisie, mais que il attire le regard du lecteur sur des points plusciblés comme l'éducation désastreuse des jeunes filles et le fait qu'elle soit jetées dans un monde dans lequel elle ne peuvent se défendre. Mais la relation amoureuse dans le roman n'est pas qu'un moyen de critiquer pour l'auteur, c'est un moyen de faire passer tout type d'idées. Des idées qui peuvent varier de bord, allant de la simple plaidoirie à l'accusation. Dans un élan d'humour et pourcontinuer sur ma lancée des termes juridiques je me permet d'appeler à la barre mon prochain témoin. Dans 1984 de George Orwell où la société est totalitaire et autoritaire, l'amour des deux personnages principaux est un message d'espoir et un souffle de liberté pour les lecteur. En effet ce petit fil rouge est le fil d' ariane du lecteur c'est ça ligne de vie, il lui permet d'échapper périodiquementà l'atmosphère oppressante de la dictature de «Big Brother» pour retrouver, tel un plongeur sous l'eau, l'air pur et le sentiment de vie réelle. Pour conclure je me permet de pêcher un dernier exemple dans le grand océan des romans. Avec L' Éducation sentimentale de Gustave Flaubert nous atteignons un autre rang. Dans cette ?uvre ce qui nous intéresse ici n'est pas le mépris de l'auteur pour sonpersonnage. Ce qui nous intéresse ici c'est le contexte historique. En effet Flaubert avec l'aide son héros dénigre un événement historique, le faisant passé au second plan et encore si ce n'est pas en le transformant en simple bruit de fond. Cette abaissement de l'évènement au niveau le plus bas permet à l'auteur deux choses, en premier lieu de critiquer les symboles historiques, ridiculisé icila révolution par une ambiance de fête, en second lieu de critiquer les masses présentes lors de cet évènement.

Après avoir vu la capacité de l'auteur à se servir de la relation amoureuse comme moyen de parole, nous allons nous intéresser à son droit de le faire. Le romancier peut critiquer, il sait le faire et en a les moyens, mais peut il le faire en toute impunité, n'est il pas limités pardes règles, doit il pratiquer une auto-censure dans ses écrits ? Le romancier est comme tout les auteurs et artistes, il dispose d'un pouvoir, celui de faire passer des idées, mais tout pouvoirs impliques des devoirs et contraintes. Ainsi un romancier pourra critiquer sa société mais il se mettra à dos ce qu'il critique il devra donc faire attention à masquer ou déguiser son message. Mais se...
tracking img