Le romancier peut-il exprimer son point de vue sur la société par le récit de la vie amoureuse de personnages fictifs ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1385 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Au bois dormant »
Paul Valéry (1871-1945) 

Avec quelques comparaisons à « la belle au bois dormant »

Brève Biographie :

Valery traverse 2 guerres => Ses textes prennent des allures différentes.

Mauvais élève à l’école. Il découvre les symbolistes : Verlaine et Mallarmé. Lecteur d’André Gide qu’il rencontre, ils écrivent « l’album des vers anciens» en 1920.

Valery rentre àl’académie française en 1925. Conception poésie : « fête de l’intellect » => précurseur du mouvement « L’OuLiPo » (ouvroir de littérature potentielle). Raymond Queneau, Italo Calvino ou Georges Perec . Les membres de l'OuLiPo se réunissent régulièrement pour réfléchir autour de la notion de « contrainte » et produire de nouvelles structures destinées à encourager la création.

=> héritage dustructuralisme linguistique ( c.à.d. « trouver le sens dans la structure cachée du texte » ). Les éminents structuralistes sont Saussure et Lévi-Strauss(ethnologue décédé récemment).

Il faut pas oublier que Valery est scientifique (la physique…)=> ami de Albert Einstein, Paul Langevin. (cf sur le site de l’école normale supérieure (ENSavoir) la vidéo « Valery : scientifique »)

Situation du poème :« Au bois dormant » est inspiré du conte de la belle au bois dormant de Charles Perrault (1628-1703) qui était un homme de lettre français. C’est un conte populaire publié en 1667. Il relate l’histoire d’une jeune princesse touchée par la malédiction de la fée carabosse en se piquant à un fuseau à l’âge de 15 ans. Celle-ci s’endort pour 100 ans. La venue hasardeuse d’un prince lors d’une partiede chasse mettra fin à la malédiction en l’embrassant. On peut déjà voir que Valery a essayé de rassembler tout le conte en un seul sonnet. Ceci est le fruit de plusieurs essais. Valery avait déjà écrit un Poème « la belle au bois dormant ». 30 ans avant où sa quête à la perfection ne fut atteinte car il ne réussit pas à poser tout le compte en un seul sonnet

Analyse du texte :

1.Création d’un monde merveilleux

Par rapport au premier poème, le pluriel de « roses » au Q1V1 est annulé. Valery joue sur la consubstantialité Objet/ Matière : Roses/rose => rapprochement métaphysique donné par le symbolisme. Ici, c’est un jeu d’imagination => Monde merveilleux.

Q1V3 : « parole obscure » => confusion des sens entre l’ouï et la vue.

Q1V1 : « la princesse, dansun palais de rose pure », il y a un hypallage, c’est la princesse qui est « pure » ainsi, la princesse ne vieillit pas et est étrangère au temps => conte merveilleux.

2. L’environnement est dense et hostile

Q1V2 : répétition anaphorique « sous ; sous » => le château est surpassé par quelque chose.

Q1V2 : « la mobile ombre » indique le manque de luminosité => Q1 (V2,V3) : Champlexical de l’obscurité « ombre » et « obscure ».

La végétation finalement citée au Q2V3 «  Foret » et T1V2 « liane » ;

Q1V4 « les oiseaux perdus » imprime un caractère sauvage du lieu.

Q1V4 « les oiseaux mordent » => la violence de la nature, l’hostilité => incongruité

Relation au conte : Au moment de la malédiction tout les gens dans le château s’endorment, le village s’endort et lavégétation recouvre tout.

3. Le manque d’Humanitude(ça existe ! cf Google ) est une réalité physique

Le champ lexical du sommeil « Dort, murmure, rendormie» => la morosité du paysage

Q2V1 : Négation « elle n’écoute » => emphase du sommeil => sommeil « profond »

Pourtant les sons existent bel et bien  : au Q2V1 la paronomase qui a pour but de faire un écho « écOUte ni les gOUttes ». => leslois de la nature (physique) sont ici.

Q2V2 : l’oxymore « siècle vide » => vide la période de toute action du type humain car le « siècle » est une référence temporelle inventé par l’homme.

Relation au conte : Tout le monde est endormie, château et village.

4. l’importance du temps

Dans tout le poème, le temps dominant est le présent => partagé entre généralisant coté...
tracking img