Le romantisme en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ORIGINE DU ROMANTISME
Le romantisme est un courant littéraire culturel et artistique européens dont les premières manifestations , en Allemagne et en Angleterre, datent de la fin du XVIIIe siècle. Il se manifeste en France et en Italie, mais aussi en Espagne, au Portugal et dans les pays scandinaves au cours des premières décennies du XIXe siècle.
Le romantisme n’est pas une école mais uncourant de sensibilité et de pensée qui a influencé l’art et la culture de toute l’Europe. C’est en tant que tel que le romantisme a marqué la création littéraire, que ce soit en Allemagne (Novalis, Wackenroder, Tieck, Kleist), en Angleterre (Blake, Wordsworth, Coleridge, Byron, Shelley, Keats), en France (Stendhal, Lamartine, Vigny, Hugo, Musset, Gautier) ou en Italie (Manzoni, Leopardi).
Quelquesécrivains de la fin du XVIIIe siècle, William Blake, Jean-Jacques Rousseau et les écrivains allemands du Sturm und Drang, parmi lesquels le Goethe des Souffrances du jeune Werther (1774) et le Schiller des Brigands (1781) sont considérés comme des précurseurs du romantisme, des « préromantiques », pour reprendre un terme inventé par la critique au début du XXe siècle. Il y a déjà, en effet, dansles œuvres de Rousseau comme dans celles de Senancour, les premières expressions d’un des aspects les plus importants du romantisme : le sentiment de la nature, exprimé comme une extase fondée sur la ressemblance entre le paysage intérieur (celui de l’âme) et le paysage extérieur. Il y a déjà, aussi, dans René ou dans les Mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand, une peinture de ce « mal de vivre »ou de ce « mal du siècle » qui va devenir le thème privilégié de la poésie romantique, celle de Vigny ou de Musset, par exemple.
Même si l’adjectif « romantique » est apparu dès l’âge classique pour concurrencer l’adjectif « romanesque », il ne prend son sens moderne que progressivement, par opposition à l’adjectif « classique » (c’est ainsi que l’emploient d’abord Goethe, Schlegel, Stendhal,etc.). En France, c’est Rousseau, dans les Rêveries du promeneur solitaire, qui, l’un des premiers, lui donne son sens actuel en l’utilisant pour qualifier le caractère pittoresque et sauvage d’un paysage.
En Allemagne, le même adjectif est utilisé pour désigner la poésie médiévale et chevaleresque, comme l’expose, dans De l’Allemagne (1813), Mme de Staël, qui introduit en France les œuvres de lalittérature allemande, notamment celles du Sturm und Drang. Ce n’est que par la suite que la forme nominale, « romantisme », entre en usage.
Le romantisme allemand…
Le romantisme allemand (en allemand Romantik) est l'expression en Allemagne du mouvement artistique appelé romantisme. Ce mouvement a débuté en Allemagne en 1798 et a perduré jusqu'au milieu des années 1830. Il a aussi bien touché ledomaine littéraire que celui de la musique ou des arts visuels.
En Allemagne, le romantisme succède au mouvement appelé classicisme représenté en grande partie par Goethe et Schiller

Les différentes périodes du romantisme allemand

Le romantisme allemand se divise en plusieurs périodes. Il commence avec le Premier romantisme appelé Frühromantik qui dure de 1795 à 1804. Ce premier romantismeen est aussi le plus absolu, le plus radical. Comme le note Julien Gracq dans une étude sur Kleist, les premiers romantiques, et plus particulièrement Novalis, ne réclamaient rien d'autre que la rédemption immédiate de l'humanité, via la poésie. D'où la tentation, héritée des Lumières, de faire une grande synthèse littéraire du monde telle que l'Encyclopédie de Novalis ou de Hegel. Le mouvementromantique se poursuivra avec la Hochromantik jusqu'en 1815 puis avec le romantisme tardif jusqu'en 1848. Pour la Hochromantik, on distingue le Cercle de Heidelberg et celui de Berlin. Ces phases ne se sont pas déroulées en même temps dans tous les domaines culturels. Le romantisme tardif ne concernera par exemple la musique qu'au début du XXe siècle avec Gustav Mahler ou Richard Strauss...
tracking img