Le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Conférence d’histoire
Vasseur Chloé
Exposé : Le romantisme, une culture politique ?
Introduction :
Succédant à la philosophie des Lumières et au classicisme du XVIIIème siècle, le
mouvement romantique domine la première moitié du XIXème siècle. Il se définit
comme une véritable révolution esthétique qui s’étend à toute l’Europe et se
répercute dans tous les domaines, même en politique.Peut-on pour autant parler de
culture politique ?
La notion de culture politique est difficile à définir. Elle renvoie, selon Jean-François
Sirinelli à « une sorte de code et [...] un ensemble de référents, formalisés au sein
d’un parti ou plus largement diffus au sein d’une famille ou d’une tradition politique. »
Serge Berstein la considère de façon plus abordable comme « l’ensemble desreprésentations, porteuses de normes et de valeurs, qui constituent l’identité des
grandes familles politiques, au-delà de la notion réductrice de parti ou de force
politique. »
Ainsi, les valeurs et les normes inhérentes au romantisme en font un mouvement
unique qui semble le désigner comme culture politique. Cependant, si ce mouvement
est doté d’une certaine identité politique, il est égalementcaractérisé par la diversité
de ses formes d’expressions littéraires te artistiques auxquelles s’ajoutent des
différences nationales très marquées. Il convient alors de se demander dans quelle
mesure la matrice cohérente que fournit le romantisme à la politique du XIXème
siècle permet-elle de l’assimiler à une culture politique.
Nous verrons d’abord en quoi le romantisme constitue un mouvementculturel
européen qui présente de nombreux aspects politiques avant de s’intéresser aux
limites de la portée politique de ce mouvement.
I)
Le romantisme, un mouvement culturel européen qui présente bon nombre
d’aspects politiques :
A) L’identité du romantisme européen
• Les valeurs phares du romantisme
À l’origine, les romantiques se regroupent autour de valeurs esthétiques qui
prennentle contre pied du rationalisme et du classicisme des lumières :
– l’exaltation du sentiment et le culte du « moi » : il y a une valorisation de
l’individu et de son mal-être (douleur, solitude, mélancolie). Les romantiques
sont insatisfaits de leurs créations, ils se sentent incompris par une société
dominée par les certitudes et le conformisme bourgeois → exemple des
romans de Balzac quicomprennent des critiques de la bourgeoisie.
– la difficulté à accepter le présent et le retour vers un passé idéalisé : on
redécouvre les racines culturelles et linguistiques des différents peuples
européens, notamment le patrimoine médiévale au détriment de l’antiquité
– le rejet des règles académiques et la valorisation de la liberté du créateur : le
rêve et l’imagination sont privilégiées,d’où une fascination pour les héros et
les légendes (exemple de l’attrait exercé par la légende napoléonienne chez
les romantiques accentué par sa chute tragique et son exil) ainsi qu’un fort
désir d’évasion (fascination pour l’exotisme → Les Orientales de Victor Hugo)
1
Conférence d’histoire
Vasseur Chloé
• L’émergence du romantisme en Europe
– le romantisme anglais et allemand : leromantisme est apparu plus
précocement dans les pays Nordiques en réaction contre le modèle culturel
classique des pays latins tels que la France et l’Italie. Ainsi au XVIIIème siècle,
on constate déjà un retour aux sources et aux traditions nationales.
En Grande-Bretagne la première génération de romantiques se situe à la fin
du XVIIIème siècle avec notamment Wordsworth, Coleridge. La deuxièmegénération est encore plus intensément romantique : entre 1812 et 1824, ce
courant est alimenté par des poètes (Byron, Shelley, Keats), des romanciers
(Marie Shelley, les sœurs Brontë, Walter Scott)...
En Allemagne, le romantisme apparaît dès 1770 avec le mouvement « Sturm
and Drang » et les romans de Schiller et de Goethe → les souffrances du
jeune Werther
– le romantisme français : malgré...
tracking img