Le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Romantisme est un courant d'idées de la première moitié du XIXème siècle, concernant surtout la littérature et l'art. Déjà vers la fin du Siècle des le romantisme en litterature, peinture, musique etc.Lumières, il évoluait en Allemagne et en Angleterre. Une des caractéristiques de ce mouvement était l'exaltation du Moi où la tristesse, l'accablement et la mélancolie étaient les sentiments quidominaient. En Allemagne, le roman de Goethe Les souffrances du jeune Werther reflétait déjà cette expression de la tristesse et de l'évocation d'un certain malaise. Parmi les disciples du mouvement qui s'étaient regroupés à Iéna, on pouvait distinguer Novalis, Scheeling et les frères Schelegel. En Angleterre, le mouvement n'avait pas connu de véritable succès car les Anglais voulaient préserverleur indépendance dans le domaine de
la littérature. Toutefois, Byron, une des grandes figures de la littérature anglaise, adhérait au mouvement. Ensuite, le courant s'était propagé en Europe: la France, l'Espagne ou l' Italie en étaient les foyers et il avait même gagné le Portugal. Particulièrement en France, lors de la Révolution de 1789, la population s'indignait et se révoltait contre lesnobles et sa colère s'était traduite par des manifestations d'anticonformisme dans lequel l'individu et ses spécificités supplantaient toute autre considération. Le Romantisme s'opposait ainsi au raisonnement et au rationalisme du XVIIIème siècle au point que les artistes et les romantisme litterature peintureécrivains donnaient libre cours au rêve. Dans son premier sens, le mot romantisme étaitsynonyme de romanesque dont la principale occupation fut la foi en ramenant tout à la conception religieuse. Cependant, un autre sens du mot se rapporta à l'histoire littéraire qui montrait le romantisme comme la réaction de certains pays d'Europe contre l'expansion et la domination de la littérature française sur les autres. Il exerçait une grande influence sur le roman, la poésie où le Moi étaittoujours l'axe central de toutes les oeuvres. Les écrivains se mirent ainsi à écrire des romans à la première personne et à élaborer des séries autobiographiques. A travers l'expression de cet ego évoqué dans les productions littéraires, les lecteurs pouvaient se reconnaître et prendre la place de l' écrivain ou de ses personnages. Chateaubriand dans son roman René, révéla les sentiments demélancolie qui l'habitaient et qui traduisaient son Moi profond. Certains auteurs avaient également écrit soit des romans historiques comme Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, soit des romans du genre fantastique: Les Filles de Feu de Gérard de Nerval. D'autres avaient produit des oeuvres qui avaient trait à la société et au quotidien, La Mare au Diable de George Sand en était l'exemple. L'auteur ydécrivait la vie sereine des paysans et l'amour qui pouvait unir deux coeurs simples. Les poètes à travers leurs poésies, exaltaient leur passion, leurs aspirations ou leur déception de manière explicite sous un lyrisme émouvant. Qu'il s'agisse des Contemplations de V. Hugo ou Les Nuits de Musset, ces oeuvres faisaient transparaître les vives douleurs que les écrivains avaient éprouvées àcertaines périodes de leur vie. La Nature et le Temps faisaient également partie des thèmes traités dans les poésies romantiques, en particulier ce temps trop éphémère et qui passe inexorablement vite. Lamartine avait constaté cette fuite irréversible du temps et s'en plaignit en lui demandant de ralentir sa course dans son poème Le Lac. Puis la poésie s'était émancipée progressivement en rejetant sesformes rigides aussi bien dans les rimes que dans la coupe des vers. Enfin, le théâtre à son tour subissait l'influence du romantisme et on assistait à un mélange des genres dans les productions. Le grotesque côtoyait le sublime, le tragique cohabitait avec le comique comme le montraient les tragi-comédies et les trois unités du classicisme n'étaient plus respectées. Deux genres intermédiaires...
tracking img