Le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE REGISTRE LYRIQUE.

I. La voix de l’émotion.

Le registre lyrique inscrit dans le texte la présence et la voix de l’auteur , ou de son personnage, qui communique avec intensité des émotions etdes sentiments personnels.
La voix lyrique dit l’exaltation du sentiment amoureux mais elle exprime aussi la mélancolie , le regret , le chagrin, et le désespoir face à une déception sentimentale oudevant le temps qui passe …
Le lyrisme manifeste le bonheur d’une communion avec la nature .

« Oh ! Mon cœur et mon âme
C’est toi ! l’ardent foyer d’où me vient cette flamme
C’est toi ! Nem’en veut pas de fuir, être adoré ! »
V. Hugo, Hernani.

II. La création d’une intimité.

Lorsqu’il exprime des sentiments à la premièrepersonne le registre lyrique met en place une relation d’intimité qui est signalée par l’emploi de la première personne (je, me , moi)
mais aussi de la deuxième personne ( tu, vous, nos, vos..) dans lamesure où l’auteur ( ou le personnage) cherchent à partager leurs sentiments avec celui à qui ils s’adressent.

III. L’écriture des sentiments.

L’écriture lyrique emprunte souvent l’exclamation ,l’interrogation, l’interjection.
L’expression des sentiments est amplifiée par l’emploi de l’anaphore, de l’hyperbole et la gradation. L’apostrophe quant à elle,permet d’interpeller directement lasensibilité du destinataire du message .LE REGISTRE LYRIQUE.

I. La voix de l’émotion.

Le registre lyrique inscrit dans le texte la présence et la voix de l’auteur , ou de son personnage, qui communiqueavec intensité des émotions et des sentiments personnels.
La voix lyrique dit l’exaltation du sentiment amoureux mais elle exprime aussi la mélancolie , le regret , le chagrin, et le désespoir faceà une déception sentimentale ou devant le temps qui passe …
Le lyrisme manifeste le bonheur d’une communion avec la nature .

« Oh ! Mon cœur et mon âme
C’est toi ! l’ardent foyer d’où me...
tracking img