Le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le théâtre
--------------------------------------------------------------------------------

Les préfaces aux pièces théâtrales de l'époque romantique sont en général frappantes par leur longueur: elles contiennent en fait les revendications, les justifications des dramaturges, qui expliquent leurs choix esthétiques. Le théâtre romantique, avant d’être le lieu d’une représentation, estd’abord l’espace de batailles virulentes où s'affrontent Romantiques et partisans de l'ordre classique, c'est-à-dire les "Anciens" de l'Académie et d'ailleurs. Ce lieu vient donc relayer celui des cercles, clubs et cénacles, et c'est là que seront revendiqués trois principes essentiels:

La totalité, ce fameux mélange des tons et des genres dont on a déjà parlé et qui permet de peindre les êtres, leschoses et l'histoire dans leur intégralité la liberté et la transfiguration.
La liberté qui renvoie au rejet du système classique des unités et de la bienséance. On voit par exemple le retour des dagues et des épées, ce qui contribua d'ailleurs entre autres au scandale d'Hernani.
Enfin, la transfiguration qui se rapporte à l'épanouissement dans la même œuvre de l'individu et de la nature.Une pièce a particulièrement marqué cette période: il s'agit d'Hernani (1830) de Victor Hugo dont une représentation d'Albert Besnard montre la salle juste avant la représentation : déjà, gronde un climat d’agitation mêlé de provocation. Lors de sa première représentation à la Comédie Française, elle provoqua un scandale énorme, dû à la mobilisation de tous les jeunes romantiques. Ainsi, lapièce, sans être en elle-même un grand succès, devint cependant la pièce-étendard du romantisme après cette soirée mythique. En effet elle donna lieu à des excès d'enthousiasme et d'hostilité lors de la "première". Le conflit portait parfois sur des points qui peuvent paraître dérisoires au regard d'un néophyte : une raison célèbre du conflit tenait par exemple à la hardiesse d'un rejet, dès le secondvers de la pièce : "Serait-ce déjà lui? C'est bien à l'escalier Dérobé…"

Le premier de ces deux vers était reconnu à l'oral comme étant un alexandrin (douze syllabes), et donc le public savait que le mot "dérobé" faisait partie du vers suivant. Les attaques contre la tragédie classique furent particulièrement violentes mais surtout firent preuve d'une revendication de liberté inédite. C’estainsi que, pendant des semaines, se joua une lutte d'influence, qui fera finalement gagner le clan romantique.

Les revendications romantiques :

Avant tout, c'est à la dramaturgie classique que s'en prennent les Romantiques: entre autres, ils dénoncent plusieurs règles qui leur paraissent absurdes et démodées. La première d'entre elle est la règle des trois unités de temps, de lieu etd'action: l'intrigue devait se dérouler en vingt quatre heures, se dérouler en un endroit unique du début à la fin, et ne devait pas mêler une autre action.

Une autre règle, celle de la bienséance et de la morale classiques consistait à ne pas trop choquer le public, et ainsi il ne fallait pas de sang sur scène, ni d'expressions vulgaires, ne pas aller au-delà des limites de la décence, etc.

Toutesces règles sont perçues comme une entrave à la liberté d'expression et sont donc réductrices. Voici, résumées dans leurs grandes lignes, quelques unes des revendications majeures, placées dans les préfaces aux drames romantiques.

· Stendahl, Racine et Shakespeare (1823-1825): au départ, il s'agit de deux articles: le premier est un dialogue entre un romantique et un classique tandis que lesecond est une réflexion sur le rire. Mais suivra le Racine et Shakespeare II, écrit suite à la violente attaque d'un académicien (Auger): c'est alors la question des unités de temps et de lieu (d'ou nécessité d'explication si réutilisation) qui prédomine. Ces dernières, selon l'auteur, "ne sont nullement nécessaires à produire l'émotion profonde et le véritable effet dramatique." Le succès d'une...
tracking img