Le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (702 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE ROMANTISME : (1800/1850)

Le Romantisme est un mouvement littéraire qui prône de laisser largement place à l'expression des sentiments et des sensations en abolissant les règles strictes de lalittérature classique. Il propose de jouer sur les contrastes, sur l'opposition du beau et du laid, du sublime et du grotesque. Il préconise la liberté et le naturel en art. Le Romantisme s'exerce dansles romans, la poésie, ainsi que le théâtre. A sa tête, il y a Victor Hugo, puis viennent Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Alphonse de Lamartine et JacquesMichelet.

Les limites chronologiques du Romantisme qui sont fixées sont aléatoires car il a continué à influencer la littérature française durant tout le XIXème siècle.

LE REALISME : (1830/1950)Le réalisme peut être défini, au sens large, comme la volonté de rendre par les mots la réalité elle-même, à partir d'une observation scrupuleuse des faits. Cet ancrage de la fiction dans un terreauréel peut se déceler dans de nombreuses œuvres au fil du temps, comme celles de Rabelais, de Boileau, de Diderot, de Stendhal ou encore de Balzac, le risque étant que son sens se dilue dans sa variétémême.
Au XIXe siècle, le terme est d'abord appliqué de façon péjorative par la critique à la peinture de Gustave Courbet. Passé à la littérature, il est revendiqué par Champfleury dès 1855, puis dansson manifeste le Réalisme en 1857. Mais la littérature peut-elle avoir pour seule ambition d'être un fidèle reflet de la réalité ?

LE NATURALISME : (1850/1890)

Le naturalisme est un mouvementlittéraire qui "succède" au mouvement réaliste. Comme son nom l'indique, le réalisme est animé du désir de représenter la réalité, telle quelle, par les mots. Le réalisme rompt avec les écritures du BEAU,du régulier, du sublime. Ce sont d'ailleurs les Romantiques (Hugo en tête : avec Quasimodo/ Esmeralda, l'homme qui rit, etc.) qui ont progressivement suggéré, en rupture avec les Classiques, que...
tracking img