Le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2079 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé littéraire par Marie Toullec

Le Romantisme

Plan :

Introduction (P.3)

I) Caractéristiques du mouvement (P.4)
II) Historique (P.4-5)

III) Situation dans le temps (P.6)

IV) Représentants (P.6)

V) Les différents domaines de l’art (P.7)

Conclusion (P.8)

+ Sources

Introduction

Le romantisme est né en réaction contre l’idéalclassique et le rationalisme français. Les romantiques expriment « le mal du siècle » et exaltent le moi.
Le mouvement romantique, né à la fin du XVIIIème siècle en Angleterre et en Allemagne succède au mouvement des lumières et précède le réalisme.
Si Goethe et Rousseau sont des précurseurs du mouvement, Musset, Hugo, Chopin et Delacroix en sont des représentants.
Les romantiques ont pratiquédifférentes formes d’expression : la poésie, le drame, le théâtre, l’action politique, la peinture, la musique, la sculpture, …

I) Caractéristiques du mouvement

Les romantiques avantagent surtout la poésie pour décrire les passions et les mouvements de l’âme.
Les écrivains romantiques élargissent leurs sources d’inspiration et essayent de déchiffrer les symboles de la nature à travers laquelle ilsexpriment leur sensibilité.
Les romantiques se passionnent pour le Moyen-âge (oublié jusque là).
Les écrivains romantiques sont individualistes et mettent leur sensibilité et leur art à leur propre service. C’est d’ailleurs pendant cette période qu’apparaissent les romans autobiographiques.

Le théâtre :
Lors de la période classique, il fallait respecter la règle des trois unités de temps(l'intrigue devait se dérouler en vingt quatre heures), de lieu (en un endroit unique) et d'action (l’intrigue ne devait pas mêler une autre action). Les romantiques, revendiquent cette règle et prônent la liberté ainsi que le refus des règles. La fonction du théâtre n'est plus de distraire mais d'accomplir une mission sociale et humaine.

Le roman :
Dans les années 1800-1820 apparaissent les"romanciers du moi". Ces romanciers parlent à la première personne et s’attachent à décrire les émois et les passions.
Le héros romantique se caractérise par son isolement et son originalité. Il laisse libre court à ses sentiments, souvent tristes, et trouve dans la nature un écho de ses pensées intérieurs. Peu à peu, le roman autobiographique cède la place au roman historique, qui dès 1820 connaîtraun succès énorme et grandissant.

La poésie :
La poésie n'est plus seulement un art, elle devient aussi un moyen de connaissance. Le poète romantique doit guider le peuple et remplir une mission à la fois politique, religieuse.
Le lyrisme romantique débute vers 1820 et exprime d’une façon passionnée et poétique les tourments de l'amour et de l'âme. C'est dans la nature que le poète trouve unréconfort ainsi que le moyen de s‘évader. 

II) Historique

L'adjectif « romantique » fut utilisé en anglais et en français, au XVII° siècle, pour qualifier les faits extraordinaires ou les personnages trop parfaits dans les romans. Un siècle plus tard, le mot, d'abord en Angleterre et en Allemagne, puis en France, servit à caractériser le pittoresque dans un paysage avant de s'appliquer – pourla première fois en Allemagne au début du XIX° siècle – à une poésie nouvelle qui contrastait avec la poésie classique. Un peu plus tard, le mot romantisme désigna l'état nouveau de la sensibilité que cette poésie exprimait.

Le romantisme naquit dans la seconde moitié du XVIII° siècle, de la révolte contre les modes de pensée et les valeurs sociales traditionnelles d'une génération de jeunesintellectuels européens qui, las du règne absolu de la raison instauré par le classicisme, réhabilitèrent, tel Jean-Jacques Rousseau, les passions et l'imagination. De là les traits essentiels de ce que l'on a appelé l'âme romantique « l'âme romantique »

En Angleterre, où le roman noir, la poésie des tombeaux et des ruines (E. Young), les poèmes d'Ossian, les visions de Blake lui avaient...
tracking img