Le rouge et le noir - livre i chapitre 9

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (954 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 
Petite bibliographie : La langue du XVIIe siècle, Nathan, coll. 128.
D. Fontaine, La Poétique, Nathan, coll. 128, n°40.Ducrot-Schaeffer.
L’étude stylistique est certes une étude formelle. Mais c’est aussi, on l’oublie bien souvent, une lecture herméneutique où domine le souci de la découverte d’unsens. Sans cela, quel intérêt ? Aussi, il faut considérer dans un texte la " forme-sens ".
Trois questions semblent résumer globalement la question. Les voici posées :
|Qu’est-ce que la stylistique ?|Qu’est-ce que le style ? |Qu’est-ce qui relève du style, dans un |
| ||texte ? |
|La mise à jour de la spécificité d’un texte par|Un sens = plusieurs formes. |Les figures |
|rapport aulangage virtuel de la langue normale|C’est en fait la manière dont un sens est |La prosodie |
|(" degré zéro " de l’écriture.). |véhiculé. C’est le choixd’un auteur sur une|L’organisation (syntaxique, discursive) |
|La stylistique est hérités de la rhétorique. La|manière de s’exprimer. (Attention ! Une |L’énonciation (et la forme qu’elleprend. |
|première a toutefois une visée esthétique, |forme peut revêtir plusieurs sens : ironie, |Ex : argumentatif, narratif etc.) |
|quand la seconde est plutôt un art dudiscours.|allégorie.) |Le vocabulaire |
|La stylistique a donc pour but de mettre à jour|Définition : C’est la combinaison du choix |Le point de vue (quivoit ?) |
|un système expressif, sans oublier toutefois de|que tout discours doit opérer par rapport à |Plan possible dans un devoir : |
|pratiquer une herméneutique à...
tracking img