Le royaume-uni fait-il vraiment partie de l’europe ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (888 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Malgré une longue histoire commune avec les autres États
européens, le Royaume-Uni semble ne participer à la construction
européenne qu’à contrecoeur. Son opinion publique est
eurosceptique et sesélites n’ont jamais soutenu les projets
d’intégration politique à l’échelle européenne. Cependant,
le Royaume-Uni s’est pleinement investi dans la création du marché
commun. Son euroscepticismepolitique s’accompagne ainsi d’une
intégration très poussée dans l’Europe économique.
Un État européen apparemment hostile à la construction
européenne
Historiquement, il est évident que leRoyaume-Uni fait partie de l’Europe. Il
a été exposé à des vagues de peuplement venues d’Europe continentale,
sous la forme d’invasions saxonnes et scandinaves. Pendant quatre siècles,
il a fait partie del’Empire romain. Il a été christianisé à partir du septième
siècle, avant de participer au mouvement européen de la Réforme protestante
[ Q 2]. En 1688, l’Angleterre confia la couronne à Guillaumed’Orange, venu
des Pays-Bas. Puis, en 1714, elle la donna à George Ier, issu d’une dynastie
germanique encore sur le trône britannique aujourd’hui. Le Royaume-Uni
a pleinement participé aux courantsintellectuels européens. Il a fourni des
penseurs essentiels au mouvement des Lumières : Newton (1643-1727),
fondateur de la physique moderne, John Locke (1632-1704), inventeur avant
Rousseau de lathéorie du contrat social, Adam Smith (1723-1790), fondateur
de l’économie moderne. Il a aussi produit des artistes majeurs du mouvement
romantique européen, comme les poètes Byron (1788-1824) etWordsworth
(1770-1850), ou le peintre Turner (1775-1851). Le Royaume-Uni a participé à
de nombreux conflits sur le sol européen, en particulier les guerres napoléoniennes,
et bien sûr les deuxguerres mondiales. Manifestement, l’histoire du
Royaume-Uni ne peut se comprendre sans l’Europe.
Pourtant, le Royaume-Uni n’est entré qu’à reculons dans la Communauté
européenne. Il a d’abord soutenu...
tracking img