Le royaume uni : une monarchie ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2651 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Royaume Uni, une monarchie ?

Le Royaume-Uni, officiellement le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, est un État indépendant d'Europe de l'Ouest créé en 1707 par la Reine Anne Stuart, composé de la Grande Bretagne (Angleterre, Écosse et Pays de Galles) et de l’Irlande du Nord.
Le Royaume-Uni possède également quatorze territoires d'outre-mer, vestiges de l'empire britannique(dont Gibraltar, les îles Malouines ou le territoire britannique de l’antarctique).
Est-ce que le Royaume Uni est une monarchie ? Quelle définition donner au mot « monarchie » ?
La monarchie (du grec mono « seul », archein « pouvoir » : « pouvoir non d'un seul, mais en un seul »). La monarchie est un système politique où l'unité du pouvoir est symbolisée par une seule personne, appeléemonarque.
La monarchie est dite monarchie constitutionnelle lorsque les pouvoirs du monarque sont définis par une constitution qui fixe par écrit des lois fondamentales prévoyant une séparation des pouvoirs. Il est souvent admis, lorsque l'État est menacé par une guerre étrangère ou civile, qu'une loi martiale lui donne provisoirement tous les pouvoirs : la monarchie devient alors, au sens antique, unetyrannie.
La monarchie est dite parlementaire lorsque le chef du gouvernement, nommé par le roi lorsqu'il y en a un, est responsable devant le Parlement, dans ce cas le monarque est le représentant de l'État au titre de Chef de l'Etat, un arbitre, et le garant de la continuité des institutions.
La monarchie est dite absolue lorsque le monarque détient tous les pouvoirs. On parle alors de régimedespotique.

Pour pouvoir répondre à cette question, nous verrons dans une première partie les fondements du pouvoir et dans une deuxième partie les rôles et pouvoirs du monarque.

Les fondements du pouvoir ?

A- La constitution

La constitution du Royaume-Uni est un ensemble de règles constitutionnelles non codifiées basées sur la loi, la jurisprudence et les usagesconstitutionnels.
Les premières règles établies remontent au Moyen Âge et le Royaume-Uni est aujourd'hui le seul État occidental à être resté fidèle à une Constitution coutumière.
Elle est constituée de conventions constitutionnelles et de divers éléments issus de coutumes et de la common law, ensemble que l'on désigne souvent sous la dénomination de loi constitutionnelle britannique mis en place depuisGuillaume le Conquérant (1066).
Cette monarchie constitutionnelle a vu, au fil des siècles, les pouvoirs de son représentant se réduire à presque rien. Toutefois, ses pouvoirs - ainsi que ceux de son gouvernement ou du Parlement qui représente le peuple et la noblesse - ne sont pas et n'ont jamais été définis par une constitution rédigée en bonne et due forme. Ils sont le résultat de nombreux textesde loi et autres décrets ou conventions signés au cours des siècles.
Certains de ces documents ont toutefois une valeur symbolique supérieure aux autres, et on pourra citer en exemple :
"The MAGNA CARTA" (datant de 1215)
"The Petition of Rights" (1628)
"The Bill of RIGHTS" (signé en 1689)
"The Act of Settlement" (1701)
"The Reform Act" (1832)
, et les "Parliament Acts" (de 1911 et 1949).Il existe quatre textes fondamentaux qui font partie de la constitution :
• la Magna Carta ou Grande Charte en 1215 (où le roi renonce à certains pouvoirs au profit des barons et des communes et se déclare lié par la loi, notamment certaines procédures légales, comme l'interdiction de l'emprisonnement arbitraire, complété en 1679 par l'Habeas Corpus), le point de départ de l'évolution dela monarchie absolue, où le monarque n'a théoriquement aucun compte à rendre à personne, vers le système de monarchie constitutionnelle, où ses pouvoirs sont encadrés par une constitution.
• la Petition of Right de 1628 : elle contient des protestations contre la création d'impôts sans le consentement du Parlement, contre l'emprisonnement arbitraire, l'utilisation de la loi martiale en...
tracking img