Le sacre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE SACRE

Le sacre, « cérémonie par laquelle l'Église sanctionne la souveraineté royale » ( Le Grand Robert de la Langue Française), est synonyme de pouvoir royal et religieux et, par conséquent, de sociétés anciennes, telles qu’antiques, féodales, d’ancien régime … Toutefois, l’un des phénomène majeur de l’Histoire française du XIXème siècle n’est autre que le sacre de Napoléon premier,alors même que celui-ci est considéré comme un héritier de la Révolution ; Révolution qui revendiquait un pouvoir exécutif émanant de la volonté populaire et de la Raison, s’opposant ainsi au fait religieux et donc au sacre. Aussi, pourquoi Napoléon fut-il sacré « Empereur des Français » ? En quoi le sacre est-il un facteur quasi incontestable de légitimité ? Tout d’abord, il estnécessaire d’étudier le sacre d’un point de vu général, comme le vecteur d’une délégation de pouvoir divin ; puis nous nous focaliserons sur le sacre des rois de France et son évolution, et celui de Napoléon Premier.

I- Le sacre : une délégation de pouvoirs divins

1- Lors de son sacre, le souverain acquiert, en plus de son corps charnel, un double corps spirituel. C’est la « théorie des deuxcorps du roi » développée par Kantorowicz, historien allemand. C’est ainsi que lors du décès du corps matériel, charnel du roi, l’on proclamait « le Roi est mort, vive le Roi ! ». en effet, si la personne physique avait disparue, la personne morale, l’autorité politique demeurait de par la succession prévue du défunt souverain. Ainsi, le trône ne restait jamais vide, aucune vacance du pouvoir n’étaitpossible et les règnes successifs n’étaient que le prolongement d’un ordre social, politique et surtout religieux.
2- Le roi, de par son essence divine, possède certains dons mais aussi certaines obligations. Ainsi, en France mais aussi dans certaines autres civilisations telle la Chine, un mécontentement divin signalait une défaillance du pouvoir. C’est ainsi qu’en Chine, une manifestationclimatique ou tectonique signalait cette défaillance et la nécessité de changement de souverain. Le roi se doit de plus de protéger son peuple contre les châtiments divins. En outre, le roi possède des fonctions thaumaturges. Si le roi de France n’est pas un demi-dieu comme pharaon, il a néanmoins le pouvoir de guérir, notamment des écrouelles par application des mains et en prononçant la phrasesuivante : « Le Roi te touche, Dieu te guérit ». Ce sont les fonctions pharmakologiques.

3- Le sacre se fait dans la maison de Dieu, et est exécuté par un représentant du clergé. C’est bien sûr une cérémonie religieuse, puisqu’il s’agit de lier un mortel au futur pouvoir politique à Dieu et son pouvoir divin.

4- La remise d’objets symboliques marque la nouvelle autorité du souverain : il changed’accoutrement, se dote d’attributs symboles de sa puissance (les regalia). Il est ainsi couronné, on lui transfert le sceptre symbole d’autorité, la main de justice symbole de son pouvoir juridique, les éperons et l’épée symbole de son pouvoir militaire, et l’anneau symbole de sa foi catholique et de l’union entre l’Eglise et le pouvoir politique.

II- Le sacre en France et ses évolutions

1-Le tout premier sacre d’un roi en France est, en 752, celui de Pépin le Bref. S’en suivront tous les rois de France, jusqu’à Charles X en 1825 et Napoléon Premier en 1804 à Notre-Dame de Paris. A partir de 1027 et sauf exceptions, la totalité des rois se fait sacrer dans la cathédrale de Reims par son archevêque. Il est assisté de six évêques ayant chacun en chargé l’un des attributs royaux quisera remis au roi lors du sacre. S’y ajout les six pairs laïques et les grands officiers du royaume. Ces cérémonies ont généralement lieu le dimanche, jour saint, ou lors de grandes fêtes catholiques. Le roi prête tout d’abord serment (protéger le clergé, conserver la paix, être juste), puis est adoubé. Il est ensuite oint de l’huile sacrée de la sainte ampoule puis on lui remet les attributs...
tracking img