Le salut, de gaulle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (801 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Salut, Charles De Gaulle

I] La libération (p. 7 à 55) : alors que le pays est ravagé, gagné par la pénurie, encore en état de guerre, De Gaulle se déplace aux quatre coins de l'hexagone(Orléans, Toulouse, Nice, Dijon, Paris, les Alpes …) fort de sa volonté d'y rétablir l'autorité étatique. Parmi les troupes alliées, les forces françaises prennent part aux assauts en Alsace et enAllemagne. La libération du territoire est progressive. Volonté d’assurer un ordre public et une autorité d’un gouvernement national.
Les troupes de libération avancent mais elles sont retardées par lemanque de moyens matériels, de carburant notamment, les Américains étant peu soucieux d'équiper les forces françaises (p.43) et Roosevelt cherchant à écarter la France du règlement de l'armistice. Lesforces françaises remportent cependant de beaux succès. Une certitude se dégage des visites au pays : la libération doit s'accompagner de transformations sociales, surtout dans le monde ouvrier.
Lesprix ayant augmenté d'une échelle de 100 à 300, il y a nécessité d'augmenter les salaires de 40 % à la libération, en évitant la catastrophe que serait l'inflation. (p.48). Par ailleurs, se constituentdes cours spéciales de justice et sont dissolues toutes les cours martiales ; les exécutions et les représailles sont punies. Les milices sont dissoutes malgré les pressions d'anciens maquisards et descommunistes qui agissent dans l'ombre. L'attentat meurtrier de Vitry-sur-Seine témoigne de l'hostilité des opposants aux mesures prises par de Gaulle dans ce domaine.
Dix semaines se sont écouléesdepuis la libération de Paris, de Gaulle tire un bilan positif et se félicite de la mise en place de l'Assemblée consultative nouvelle le 12 octobre, une assemblée aussi représentative que possible.II] Le rang (p. 57 à 112) : France en pénurie et très affaiblie après la guerre. Il insiste sur le prestige passé de la Nation. Le général de Gaulle voit en la France une nation grande et...
tracking img