Le sauvage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (388 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français

Ce texte est un extrais des « essais » écrie par Montaigne en 15 dans une première partie nous verrons que Montaigne a un regard humaniste.

On peut voir que Montaigne a unregard bienveillant sur les indien avec la métaphore filé du jeune enfant « si enfant qu’on lui apprend encore son a, b, c » l.4 « encore tout nue au giron et ne vivait qu’au moyen de sa mèrenourrice » l.6  «c’était un monde enfant »l.11-12 nous permet de voire que ces un monde que l’on doit aider a se développer comme un enfant qui grandi et apran de ces parent.Montaigne est émerveiller de toute leur richesses ontpeut le voir avec la longue description du jardin du roi. Il y a une hyperbole : adverbe « excellemment » l9, déterminent de la totalité « tous les arbre les fruit, et toute les herbes » l18-19 « tousles animaux » l20 ces une hyperbole qui montre qu’il non rien de moins que les européen et rien a leur envier dans leur habilité, et la perfection de leur artisanat.

Montaigne montre aussi queles indien sont porteur de valeur humaniste car les indien pour lui sont plus proche de l’idéal humain que les européens avec une énumération qui donne du corps et du pois a l’éloge moral desamérindien. L31-37 on peut voir les qualité moral des amérindien (bonté, loyauté, franchise) et aux ligne 38à40  il y a d’autre qualité étant conformes, en particulier a l’idéal du sage stoïciens (Sénèque),l’idéal que connaissent bien les humanistes et que certain, comme Montaigne, revendique.

Montaigne ce sert de l’exemple antique pour faire l’éloge des amérindiens, il y a une comparaison entre Lucrècel7 qui a fait une analyse sur sont siècle et Montaigne avec sont analyse sur le nouveau monde : idée de jeunesse, de naissance, nouveauté d’un monde, dans les deux cas. Puis il fait une...
tracking img